7 Pensées source pour naviguer vers l’Inconnu

En ce jour Miroir blanc spectral, 21ème jour de la lune solaire, nous affirmons nos intentions et les clarifions en dissolvant nos schémas conditionnés afin de revenir à l’harmonie intérieure.

Pour nous aider sur ce chemin en cette fin de cycle du Tzolkin, je vous propose aujourd’hui la traduction d’un partage posté par Stephanie South pour explorer l’Inconnu auquel nous faisons collectivement face.

Des principes clés à se rappeler pour continuer notre voyage intérieur en ces temps de grand changement.

Merci de partager ce texte dans son intégralité en citant la source.

Véronique – Aigle bleu planétaire

Posté par Stephanie South
Sur le site www.1320frequencyshift.com
Le 22 mars 2020
1.32.9.16 : Voyageur du ciel rouge rythmique

Au cours de cette période tumultueuse d’incertitudes, l’exercice de notre mental n’a jamais été aussi important. La réalité telle que nous la connaissons est en train de changer à grande vitesse. Le changement est la seule certitude.

En ces temps de peur et de désinformation, l’être humain a tendance à blâmer les autres à l’extérieur. Toutefois, cette attitude ne contribuera pas à poursuivre le voyage de votre âme. La vérité ne peut se trouver qu’à l’intérieur. Le monde de la forme est temporaire. Concentrez-vous sur ce qui est éternel. Souvenez-vous de Dieu, l’auteur de la paix.

Nous nous trouvons dans la douleur de l’enfantement de la transition de la biosphère vers la noosphère. Nous sommes les enfants du Très Haut. Tout fait partie du voyage intérieur. La seule manière de modifier l’extérieur, consiste à changer l’intérieur. C’est un temps contenant de grandes opportunités. Laissez votre esprit baigner dans des pensées hautes en vibration. Les vibrations et la fréquence modifient la réalité. La pratique des 7 points d’Atisha pour cultiver son esprit est une aide précieuse. Cette explication me fut transmise à l’origine par Valum Votan (José Argüelles). Vous pouvez les retrouver dans le fascicule intitulé Galactic Meditation ; elles sont également reprises dans mon livre The Uninscribed: Initiation into the Heart of Time. Je vous présente ici une version abrégée. Amour !

1. Considérer tous les phénomènes comme un rêve.

…Toutes les expériences, mémoire ou perception ne sont en substance qu’un rêve qui passe. Lorsque nous considérons chaque fait ou phénomène comme un rêve, alors nous ne sommes plus obsédés et bloqués sur ce qui se produit. Le but à considérer est que vous ne voulez pas solidifier vos formes-pensées. Vous devenez ce que vous pensez. Lâchez prise sur tout et expérimentez la liberté.

2. Etre reconnaissant envers chacun.

Puisque tout le monde semble avoir des ennemis ou subir des fléaux, ce second précepte est important. Vous devez vous libérer du karma. Pour ce faire, vous devez vous libérer de tout ressentiment et haine, de la jalousie insidieuse et de tout ce qui s’y rattache. Au contraire, soyez reconnaissant envers chacun. Remerciez tous ceux qui mettent des obstacles sur votre chemin et vous permettent de pratiquer la patience, la tolérance, et même votre créativité.

Toutes les personnes que vous rencontrez sur votre chemin se trouvent là pour une raison : vous aider à développer votre caractère/personnalité en direction de la lumière. Soyez reconnaissants envers vos ennemis, car ils vous donnent une bonne raison de vous éveiller spirituellement et de tendre l’autre joue. In Lak’ech. Vous pouvez aussi considérer que votre « ennemi » provient d’un lieu sans lumière, et que de ce fait, il ou elle mérité toute votre compassion. Atteindre le niveau de la compassion universelle est l’objectif poursuivi en étant reconnaissant envers tous et chacun.

3. Ne vous laissez pas influencer par les circonstances extérieures.

En cultivant la discipline spirituelle, un des plus grands défis auquel nous sommes confrontés pourrait être l’effet inattendu des circonstances extérieures, et particulièrement de celles qui vous bousculent réellement. Le point central de la discipline spirituelle est la tolérance, qui signifie de pouvoir supporter toutes sortes de personnes et circonstances sans perdre cette discipline. Lorsque nous sommes capables de garder notre sang froid et notre calme intérieur, sans porter attention à ce qui se produit à l’extérieur, alors nous améliorons notre discipline ; et en évitant de réagir aux circonstances extérieures, nous atténuons la création de karma négatif pour nous-mêmes et les autres.

4. Ne ruminez pas les fautes des autres. 

Il n’y a rien de plus facile que de passer son temps à penser ou parler des erreurs d’une autre personne et de s’en délecter. Lorsque nous agissons comme cela, nous nous considérons comme un être supérieur – mais envers quoi ou qui et pourquoi ? Ruminer les fautes des autres est le plus grand leurre, car en projetant les torts hors de nous, nous évitons en fait, de prendre nos responsabilités personnelles pour notre propre monde. Le fait est que le temps passé à générer des pensées négatives de toute sorte est du temps passé pour nous négativement.

5. Explorer la nature de la conscience non née.

…On peut commencer à percevoir que nous sommes nous-mêmes les auteurs de notre propre souffrance, seulement si l’on observe le monde depuis la perspective de l’être qui s’identifie à ce qui est au-delà des perceptions humaines : la conscience non née et intemporelle. Alors, nous commençons à prendre davantage nos responsabilités sur notre monde. C’est alors que nous pouvons développer la compassion authentique pour tous les êtres.

6. En tout temps, misez sur un esprit joyeux.

Pour développer la discipline spirituelle, il est essentiel de cultiver une attitude véritablement positive. Se reposer en tout temps sur un esprit joyeux est une des caractéristiques de la véritable discipline spirituelle. Oui, c’est facile d’être découragé, de penser que le monde est contre vous, que personne ne vous comprend, et là, il est ensuite très facile et même justifié de tomber dans la colère ou la dépression ou encore de cultiver des pensées contre-productrives. Et bien sûr, une crise de nerfs est alors souvent inévitable, n’est-ce pas ?

Se reposer sur un esprit joyeux en toutes circonstances signifie que vous comprenez tous les phénomènes comme des rêves et que vous avez atteint une certaine stabilité méditative. Ainsi, ce qui pourrait apparaître comme un désastre personnel ou des projections négatives contre vous, pourrait se transformer en incitation à pratiquer davantage la spiritualité, la discipline et la connaissance. Bien entendu, c’est aussi toujours se réjouir du bien d’autrui : voilà en quoi consiste véritablement la joie !

7. Ne vous attendez à des applaudissements.

Lorsque l’on décide de s’engager dans la voie pour devenir un acteur de la paix, un croisé galactique servant une cause qui bénéficie au monde, on devient alors une sorte d’activiste. Quand on agit de la sorte, on attend souvent une réponse. On s’attend à être acclamé et que l’on bénisse nos actions. Si vous faites les choses pour recevoir l’acclamation et les remerciements, alors vous salissez la pureté de ce que vous faites. Ainsi, le but consiste à ne pas attendre les remerciements. Le don désintéressé est le véritable amour.

Article écrit par Stephanie South – la Reine rouge

Traduit par Véronique – Aigle bleu planétaire

Pour le site www.13lunes.fr

———————

En vous remerciant de mettre en pratique ces quelques préceptes, nous avons tous notre rôle à jouer dans cette farce cosmique.

Souvenez-vous, c’est toujours au moment où l’aube pointe que la nuit est la plus sombre.

In lak’ech

Véronique – Aigle bleu planétaire

One Response

  1. iandolino says:

    merci merci pour ces vérités nous sommes tous connectés .
    In lak’ech
    alexandra nuit bleue galactique
    alain voyageur du ciel rouge planétaire

Laisser un commentaire


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.