La Convergence Harmonique

Convergence Harmonique N° 2
Propos (condensés) de José Argüelles, le 4 avril 1995

En 1992, je sus que la Convergence Harmonique N° II allait avoir lieu et que son but était de mettre le calendrier en ordre.
De 1992 à 1993 je reçus d’autres « Appels » de Pacal Votan.
Nous avions écrit un certain nombre de textes dont la Convergence Harmonique : The inside story, the treatise on time, The story of time. Nos communiqués ne furent pas bien accueillis par les « puissants », spécialement depuis que nous appelions à un retour à un temps ancien et à une fin prochaine de l’argent, car la philosophie du temps mécanique est « Times is money » (le Temps c’est de l’argent). Vous ne pouvez rien faire sans ça, c’est actuellement vrai.

Pourquoi vivons-nous dans le matérialisme ? Parce que chaque simple valeur qui existe est calculée dessus.
Nous apprîmes que mon nom avait été mis sur liste noire et qu’ainsi personne n’allais publier mes nouveaux travaux.
On était à Hawaii le 26 Juillet 1993 (le jour de la synchronisation solaire-galactique) quand les cycles de 3ème et 4ème dimensions nous accrochèrent. Quand nous parlons de cycles de la 4ème dimension, nous faisons référence à des cycles qui sont mentalement connaissables. Une fois que quelque chose est mentalement connaissable, c’est vivable (expérimentable). Ainsi ce jour qui était celui de la « graine magnétique, kin 144 » (qui est le nombre de la Convergence Harmonique), nous reçûmes un manuscrit que je regardais d’abord avec beaucoup de scepticisme. Il avait été publié à Cuba en 1970 et était supposé être un texte maya perdu. Je commençai à lire et eus de très profondes expériences (des expériences d’états de conscience modifiés les plus profonds que je n’ai jamais eus, qui furent déclenchées simplement en lisant ce texte). Cela remua de lointains souvenirs, et juste après, j’ai commencé à recevoir la prophétie de Pacal Votan, Le Télektonon.

C’est la dernière prophétie pour ce cycle.
La prophétie elle-même dit que si nous n’y arrivons pas, nous allons perdre notre biosphère !

L’invention de l’horloge et l’adoption du calendrier grégorien eurent lieu la même année, en 1582. La révolution scientifique commença en 1618, et ses mots clés étaient que Dieu était « Le Grand Horloger » et l’univers une immense horloge. La mission des scientifiques était de représenter comment fonctionne l’univers et créer la révolution industrielle. Le matérialisme moderne est né ainsi.

Ce que nous devons vite comprendre, c’est qu’en entrant dans l’âge de l’industrialisation, nous avons tenté de mettre notre ADN à la fréquence des machines de 12:60. Nous avons essayé de suivre le rythme des machines, ce qui explique pourquoi la population de la Terre a explosé. A partir de 1753, elle a doublé une première fois en seulement 90 ans, puis une seconde fois. Depuis 1930, elle a presque triplé.

On peut faire des machines qui vont beaucoup plus vite que nous, dans tous les domaines, mais le problème est qu’après on essaie d’aller plus vite nous aussi, pour pouvoir suivre les productions des machines. Si vous pouviez être un anthropologue galactique et voyager autour de cette planète, vous pourriez voir ce qui se passe : Nous sommes les abeilles : au point ultime, nous forniquons, et les machines peuvent fleurir Toyota ! chrysler ! etc… de plus en plus. Pourquoi ? Au Chili, à Santiago, il y a 50 000 voitures de plus par mois !

Nous avons atteint un point que techniquement on pourrait appeler une « combustion biogéochimique ». Mais la biosphère est une chose très limitée. Et nous augmentons notre population d’un quart de million par jour ! Et 200 autres espèces s’éteignent de nos folles dépenses.

La biosphère vit par un type d’intégrité de tension, la pression des espèces, si bien que lorsqu’une espèce domine, créant une combustion biogéochimique artificielle, nous avons une rupture d’équilibre de la biosphère. Notre espèce est en train de faire la course pour se maintenir elle-même dans une fréquence qu’aucune autre espèce ne peut maintenir, ainsi nous avons créé un véritable problème.


SOMMAIRE :
1. La dernière Prophétie de Pacal Votan
2. La Prophétie sur le G7 et le pape

2 Responses

Laisser un commentaire


*