La Résurrection du Féminin sacré

Un article traduit de la Reine rouge pour nous rappeler de rester vigilant et attentifs aux signes. Le dernier appel de ceux qui peuvent se réveiller est lancé…

Kin de l’année

Dans cette année Magicien blanc magnétique, notre véritable présence est requise pour déjouer les pièges de la manipulation et du besoin de contrôle ou d’approbation. La vérité est en nous ; c’est le grand thème de cet article qui fait référence au Féminin sacré à travers l’Évangile de Marie-Madeleine.

Bonne lecture, in lak’ech

Véronique – Aigle bleu planétaire

—————————

Posté le 12 avril 2020 par Stephanie South, la Reine rouge
1.32.9.9 : Magicien blanc magnétique

Soyez vigilant et ne permettez à personne de vous tromper
en disant « C’est ceci ! » ou « C’est cela. »
Car c’est en vous.

Évangile de Marie-Madeleine

Nous naviguons dans une bataille inter-dimensionelle à plusieurs niveaux pour gagner la domination sur ce qui se joue à des degrés multiples. Les messages des véritables maîtres et prophètes ont été mis à mal, détournés et corrompus. Ce qui est sacré est sans valeur.

L’ancienne « normalité » est terminée. Les opportunités d’une croissance quantique sont présentes maintenant alors qu’elles restaient inaccessibles dans les temps « normaux ». Portez votre attention sur tout ce qui n’est pas dit. Portez votre attention sur ce qui se trouve en périphérie.

Cette époque nous appelle à la vigilance et à conserver notre attention concentrée.

Un changement quantique se produit au sein du Noyau. Cela peut affecter nos habitudes de sommeil, nos relations et notre perception du temps. Nous nageons dans une mer de désinformation et de propagande, de dualité et de batailles ; la seule personne à qui nous pouvons faire confiance reste nous-mêmes et Dieu.

Notre destin consiste à retrouver le modèle originel, le Paradis perdu en unifiant le ciel et la terre grâce à l’activation des plasmas dans notre corps qui se branchent vibratoirement à l’ensemble du cosmos.

Nombreux de ceux qui œuvrent sur le Chemin de la lumière reçoivent actuellement des révélations et des mises à jour. Ceux qui n’ont pas choisi ce Chemin sont dans la confusion et la peur. Il n’est jamais trop tard pour changer de voie.

Plutôt que de se battre contre soi-même et le monde, peut-être est-il plus sage de rechercher à l’intérieur pour trouver l’origine du mystère du « mal cosmique ». Recherchez la Source, au lieu de chasser les ombres. Questionner toute chose selon sa Source. Préservez votre esprit et votre coeur et ne vous laissez pas détourner par la peur ou les opinions des autres. Laissez aller tout ce qui ne soutient pas la plus haute expression de votre divinité.

C’est le dernier appel du Réveil pour ceux qui peuvent s’éveiller.

Imaginez que la clé pour reprendre en main le monde consisterait à vaincre la mauvaise estime de soi, la peur et le jugement. Comment vous comporteriez-vous si vous saviez que ceci est vrai ?

Nos opinions et débats n’ont pas vraiment d’importance, si nous ne développons pas le pouvoir du cœur et si nous n’œuvrons pas pour élever notre Fréquence vers des harmoniques supérieures. Tout est une question de FRÉQUENCE.

Le féminin sacré

La connexion aux énergies du féminin sacré n’a jamais été aussi essentielle. Nous savons tous que dans la Bible, après trois jours, Marie-Madeleine se rendit sur la « tombe » de Jésus. Elle vit que la pierre avait roulé sur le côté et elle fut la première à Le proclamer comme celui qui avait vaincu la mort.

Marie-Madeleine représente l’archétype du féminin sacré qui fut rejeté et dénigré par les contrôleurs de l’histoire. (Remarquez aussi comme certaines églises interdisent encore aujourd’hui l’accès des femmes à leur clergé exclusivement masculin).

Dans le livre La Sagesse de Jésus Christ (ou La Sophia de Jésus Christ), Les enseignements de Jésus les plus élevés sont confiés à Marie-Madeleine, qui détient un rôle prédominant dans la diffusion de son message.

Dans le livre intitulé Pistis Sophia ou Le livre de la fidèle sagesse, Marie-Madeleine tient un rôle clé parmi les disciples et pose davantage de questions que le reste du groupe réuni.

L’Évangile de Marie-Madeleine raconte l’histoire de deux disciples qui mettent Marie-Madeleine au défi de manière inattendue, après qu’elle ait fini son récit sur Jésus. André s’oppose à ses enseignements qu’il juge étranges, et refuse de croire qu’ils viennent du Christ. Pierre va même plus loin, refusant que Jésus ait pu même donné ce genre d’enseignements avancés à une femme ou encore, que Jésus ait pu la préférer à eux.

« Accepterons-nous comme possible
Qu’une femme ait reçu de semblables paroles de la bouche du Maître ? Qu’Il lui confiât des secrets auxquels nous n’avons pas eu accès ?
Devrons-nous changer de regard et de chemin
En acceptant d’ouvrir nos oreilles à une telle femme ?
Je vous le demande, est-ce elle qu’il a choisie de préférence à nous ?

Évangile de Marie-Madeleine 17:9 – 20.
Marie-Madeleine

L’histoire est expliquée en ces mots : « Apparemment, lorsque Pierre lui demande de parler, il ne s’attendait pas recevoir des enseignements aussi élevés et, à présent il s’interroge sur sa personnalité, sous-entendant qu’elle aurait menti et prétendu qu’elle avait reçu un enseignement spécial pour accroître sa stature auprès des disciples.

Abasourdie, Marie-Madeleine se mit à pleurer face aux accusations de Pierre. Levi vint rapidement prendre sa défense, soulignant que Pierre, connu pour son tempérament fougueux, puisse à présent traiter Marie-Madeleine comme si c’était une adversaire. Nous devrions avoir honte de nous-mêmes, les sermonna-t-il tous. Au lieu de débattre entre nous, nous devrions sortir et prêcher l’Évangile comme le Christ nous l’a commandé. »

Évangile de Marie-Madeleine

Les Initiés : Serviteurs de la Lumière

Les véritables initiés, comme Marie-Madeleine et le Christ, sont ceux qui, par dessus tout, désirent être en Communion avec la Conscience divine et s’unifier intérieurement à l’essence de Dieu. Ceux-là ont accès aux chambres secrètes du cœur qui relient les mondes subtils et les ouvrent pour percevoir l’essence intérieure d’autres êtres.

En réconciliant en eux-mêmes les opposés, les initiés reçoivent des perceptions intuitives et sont guidés sur un chemin d’informations auxquelles d’autres n’ont pas accès. La raison ne réside pas dans leur supériorité, mais s’explique plutôt par le fait qu’ils cultivent ces qualités intérieures, indétectables par ceux immergés dans le plan matériel.

Les véritables initiés sont des groupes d’âmes, de toute tradition et de tout chemin de vie, qui ont travaillé intérieurement (et souvent seul) à l’unification de la lumière.

Ceux qui deviennent Un avec l’amour, n’ont peur de rien. Tout amour revient en offrande à la Source de l’amour. Ceux-là sont accueillis dans les plans intérieurs et remerciés de leurs efforts par la paix et la chaleur du cœur, l’énergie de la Mère divine.

« Voilà, j’ai trouvé l’issue du décor
Par la pénétration d’un autre décor.
Une image s’est effacée
Par la grâce d’une autre plus pure et plus une.
C’est maintenant que j’entame mon chemin de quiétude.
La quiétude annonce la Paix là où le Temps s’immobilise dans l’Éternité.
En vérité, mon chemin est un chemin de silence. 

Évangile de Marie-Madeleine

« Lorsque votre corps est détruit par la maladie, ascensionnez vers la conscience de la santé.
Lorsque votre esprit est démoli par les épreuves et les tentations, atteignez la sphère du contrôle de soi.
Lorsque vous êtes enseveli par les soucis, revenez à la vie grâce à la joie.
Lorsque vous êtes submergé de nervosité, reprenez votre esprit en expérimentant le calme dans un silence profond et méditatif.

L’amour de Dieu est resté longtemps caché en vous, mis au pilori par votre indifférence intérieure. En méditant quotidiennement, réveillez votre ardeur spirituelle et revenez à la vie dans la conscience de la béatitude absolue. »

Yogananda, the Second Coming of Christ
(Le retour du Christ)

2 Responses

    • Véronique Aigle Bleu Planétaire says:

      Bonjour Anita,

      Avec plaisir ! Il m’a paru important de partager ce beau texte et ces infos relayées par la Reine rouge, Stephanie South, sur le féminin sacré si souvent négligée…
      Merci pour votre retour chaleureux.
      In lak’ech
      Véronique

Laisser un commentaire


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.