L’enchantement du rêve

L’ENCHANTEMENT DU RÊVE, REPRÉSENTATION PRATIQUE DU TZOLKIN

L’Enchantement du rêve, le « Voyage de la navette du Temps-Terre 2013 », est un jeu créé pour réveiller la conscience d’un nouveau temps.

Il fait de nous des «Magiciens de la Terre». Pourquoi ? Parce qu’il est de notre devoir de ré-enchanter la Terre et la vie si nous voulons franchir le prochain stade d’évolution et réparer les erreurs commises par les sentiments de séparation, l’individualisme et le matérialisme. En jouant comme des enfants nous pouvons rééquilibrer notre raison avec notre intuition, nous reconnecter avec nous-mêmes et récupérer notre potentiel de spontanéité et de synchronicité avec l’espèce humaine en nous unifiant à la véritable fréquence du temps naturel 13 :20 où «le temps c’est de l’art».

Le jeu de l’Enchantement du rêve est là pour « récupérer la mémoire », car la loi du temps est inscrite dans nos cellules, il n’y a rien à apprendre. Il s’agit de se souvenir des énergies de chaque être, chaque jour, lune et année, du fait que nous sommes tous une partie, un reflet d’un tout et que nous sommes interconnectés, que ce que nous faisons à une partie, nous le faisons au tout et à nous-mêmes. Il faut « enchanter », se réveiller du rêve matérialiste qui nous maintient en hibernation pour recouvrir notre pleine conscience, non seulement intellectuelle mais surtout intuitive, de notre existence planétaire et galactique.

L’Enchantement du rêve n’est ni une religion, ni un rituel, ni un horoscope et ne s’oppose à aucune foi. Il contient les codes qui démontrent les mathématiques radiales de la 4ème dimension, le Temps. C’est un instrument de synchronisation.

Le but de ce jeu est de rendre notre mental radial, le faire briller dans l’Ici et Maintenant dans un état de pleine conscience multi-dimensionnelle pour nous préparer à un prochain stade d’évolution mentale et spirituelle. Basé sur la Loi du Temps, son but est de nous donner les fondements naturels pour un nouvelle organisation sociale.

Dans la 4ème dimension, dans la synchronicité, chacun a sa place et sa mission, les énergies ont un ordre et un but, il n’y a pas de prise de pouvoir, pas de « dictature » énergétique ou une individualité plus importante qu’une autre. Cet ordre est naturel et lorsque cet ordre est rendu conscient, ressenti (et non effacé à cause de l’ego), l’organisation sociale se fait d’elle-même, «télépathiquement». Les aborigènes d’Australie vivent déjà cette synchronicité.


COMMENT AIDER LA TERRE?

Juste en laissant faire, en lâchant prise pour laisser s’exprimer notre nature lumineuse et spontanée. Nous n’avons rien d’autre à faire qu’à profiter de notre existence, et pour en profiter il faut être conscient à chaque instant, connecté à la vérité alentour.

Il faut jouer avec son corps, son esprit, les glyphes, les tonalités, et les synchronicités rencontrées dans la vie quotidienne.

Reconnaître la vie palpitante qui se cache derrière chaque événement, chaque instant…


Plaidoyer des sept directions

« Depuis la maison Est de la Lumière
Que la sagesse rayonne en nous
pour que nous voyions les choses avec clarté.
Depuis la maison Nord de la Nuit
Que la sagesse mûrisse en nous
pour que nous connaissions les choses de l’intérieur.
Depuis la maison Ouest de la Transformation
Que la sagesse se transforme en action correcte
pour que nous fassions ce qui doit être fait.
Depuis la maison Sud du Soleil éternel
Que l’action correcte nous donne la moisson
pour que nous jouissions des fruits de l’être planétaire.
Depuis la maison Supérieure du Paradis
où se réunissent ceux des étoiles et nos ancêtres
Que leur bénédiction arrive sur nous Maintenant.
Depuis la maison Intérieure de la Terre
Que le battement du cœur cristal de la planète pulse ses harmonies
pour que cessent tous les conflits.
Depuis la Fontaine Centrale de la Galaxie
qui est partout en même temps
Que tout soit reconnu comme la Lumière de l’amour mutuel. »

Ah yum Hunab-Ku
Evan Maya E ma Ho!

(« L’unité de l’esprit et de la matière, quelle merveille! »)

IN LAK’ ECH !

(« Je suis un autre toi! »)

RETOUR SOMMAIRE
Précédant | Suivant

Laisser un commentaire


*