Les Origines

Introduction aux Soleils Mayas

Le nouveau calendrier est basé sur le calendrier sacré, le Tzolk’in, et les Soleils des anciens Mayas Cosmiques. Pour utiliser cet ancien système, il n’est point besoin d’avoir des conversions de dates compliquées, tout a été fait pour vous. En quelques minutes, vous pouvez commencer à tourbillonner avec ce cycle cosmique sacré et ancien des Pléiades. Voici ici trois caractéristiques de bases qui distingueront ce calendrier de n’importe quel autre que vous auriez pu utiliser :

1) La première est que ce calendrier travaille seulement avec 260 jours, « Les soleils sacrés » utilisés dans le Tzolk’in, soit environ 9 mois. On ne peut briser le « temps linéaire en insérant le calendrier sacré dans le calendrier grégorien, car c’est un mode matériel, un cycle artificiel qui continue de garder les gens inconscients de la nature et de l’univers. Le cycle sacré appelé Tzolk’in est le rouage central de 17 calendriers différents, tous basés sur le cosmos. Ils se synchronisent tous sur le Tzolk’in. Un fois que vous avez commencé à voyager avec le Tzolk’in, vous avez appris votre ABC cosmique. Ce calendrier vous permet de vous aligner avec le cycle des Pléiades et vous connecte à votre héritage cosmique. Cette période de 260 jours est à peu près la période de gestation de l’être humain.

2) Ce calendrier a une forme curieuse. C’est intentionnel. Comme nous travaillons au-delà de cet ancien Temps Linéaire, utiliser un format linéaire aurait également été improductif. Je me suis donc débarrassé de ce format grégorien linéaire qui utilise un mouvement horizontal de gauche à droite, et créé ce calendrier en forme de « G » utilisant les impulsions de lumières de 13 jours, des ondes. Les trois virages à 90 degrés nous aident à expliquer les changements de dimension situés dans l’onde / impulsion de lumière / information venant du Créateur lorsqu’elle passe dans le domaine physique. D’autre part la forme de « G » se déplace en sens inverse des aiguilles d’une montre et utilise les quatre directions, Est, Nord, Ouest, Sud, encore un autre moyen de briser les liens de cet usage courant du temps linéaire.
L’usage de cet ancien symbole du « G » est frappant dans tout l’art de la méso-Amérique, et représente notre voie lactée spiralante. Le « G » est prononcé « Hay » ou « Hay ya » qui est chanté dans toutes les cultures indigènes américaines.

3) Le signe le plus évident que nous sommes complètement agrippés sur le temps linéaire est le fait que nous voulons toujours démarrer à la page 1, ou le début d’un projet et le continuer jusqu’à la fin. Ce calendrier n’a ni début ni fin. Vous commencez quand vous commencez ! C’est comme la poule et l’oeuf. Il est impossible de trouver où il commence ou quel est le premier jour. Il n’y a ni début ni fin pour les cycles du cosmos.
Pour commencer tout ce dont vous avez besoin est le tableau du Haab (l’année solaire) pour trouver le jour sacré Maya, à la date où vous voulez démarrer, et entreprendre votre voyage dans les cycles sans fin des Pléiades.

Une fois que vous aurez achevé un cycle complet de 260 jours, vous aurez une base pour comparer le cycle suivant. Et dès que vous commencez à travailler avec le 2ème cycle de 260 jours, vous pourrez commencer à voir des motifs qui se répètent dans votre vie. Toutes ces notes et observations pourront être comparées rapidement et journalièrement. Beaucoup de périodes de 260 jours peuvent être comparées l’une après l’autre. Quels sont les énergies et les expériences qui se répètent ? Quand vous en connaîtrez la trame, vous pourrez commencer à reprogrammer les négatives et forcer les positives si vous le désirez.

Quand vous commencez votre voyage avec le Tzolk’in, vous commencez à briser les liens que vous avez eu solitairement avec la Terre et commencez à émerger en tant que citoyen galactique ! Parfois vous allez vous trouver en train de dire « Je ne peux faire ça, je ne comprends pas ça », votre esprit pourrait être « vide ». Vous pourriez avoir des difficultés à comprendre les instructions. Vous pourriez vous poser la question de la raison de travailler avec un tel système. Les maux de têtes sont communs au début. Ne vous en faites pas, vous êtes en train de briser les barrières du temps à trois dimensions et de passer à travers ! Les effets secondaires sont normaux au début. Cela crée une sorte de tension pour la conscience humaine de s’accrocher à ce temps ascendant, cyclique et sphérique. Cela peut sembler difficile ou un peu artificiel au début de travailler avec juste 260 jours, en sens inverse des aiguilles d’une montre, dans un cercle, mais vous vous y acclimaterez. Il est vrai que ce format n’est pas ce que la plupart des gens auraient attendu d’un agenda journalier.

C’est pourquoi j’ai fait ces trois changements à dessein : ils agissent comme « un coup d’oeil à travers une serrure » énergétique donnant sur un coin de votre mémoire cosmique libérée des chaînes d’un cycle de temps artificiel (le calendrier grégorien) et sont absolument essentiels.


SOMMAIRE :
1. Les bases du calendrier sacré
2. Le « Haab » ou année solaire
3. L’année lunaire
3. Le vaisseau du Temps : Terre 2013

Laisser un commentaire


*