TEMPETE BLEUE RESONNANTE – L’année du Grand Saut

Un regard sur le Kin porteur de l’année, son oracle et son onde enchantée ;

Un retour sur les deux premières lunes et le début de cet ultime tour  galactique – de Tzolkin – avant le 21 décembre 2012

Explications de la Genèse galactique : petite exploration du Cube de la Loi et du Grand Télektonon

 

Bonne et heureuse année à tous les kins de la Terre !

Puisse cette année de Tempête bleue résonnante nous connecter à notre être intérieur, à la spontanéité de l’enfant qui sommeille en chacun de nous afin qu’il nous inspire et nous pousse à transformer et régénérer la Terre et tous ses habitants.

Cette année est une année charnière, au 21 décembre 2012, nous sortons du Rayon de synchronisation galactique de 5 125 ans (Voir Le Facteur maya : La voie par delà la technologie de José Argüelles). C’est l’année de la grande transformation, du Grand Changement, du « Shift ». Le Grand Cycle des Mayas de 26 000 ans, communément appelé la Précession des équinoxes s’achève également et pour accueillir ce rendez-vous galactique,  la visualisation du Pont arc-en-ciel  est la clé ; elle joue un rôle essentiel dans l’accomplissement de la prophétie des Mayas galactiques (Voir Noos-lettre N°26).

Entre la sortie de ce rayon (21décembre 2012) et notre entrée dans le nouveau (26 juillet 2013), nous vivrons une période de transition, de réadaptation lors des 7 lunes mystiques : de la lune rythmique (6) à la lune cosmique (13) de la Tempête bleue résonnante.

« Durant cette période d’approche,  une nouvelle fréquence est nécessaire  dans nos corps physiques afin de continuer  notre évolution sur la planète Terre et vibrer de manière plus légère et lumineuse que notre vibration terrestre actuelle. » explique Pachamama dans son article sur ce site.

Ces sept lunes prépareront le lancement du Vaisseau temporel Terre 2013 ; le retour à la fréquence naturelle du temps, le 13:20 – 13 lunes, 20 doigts/orteils ; 2013 ! – la Synchronisation galactique, au 26 juillet 2013 en année Graine jaune galactique, date de notre entrée dans le prochain cycle ou rayon : la noosphère.

 Pour accompagner votre découverte et étude de la fréquence 13:20 ainsi que du calendrier (Synchronomètre) qui la met en pratique, nous vous proposerons cette année un partage et une vision des énergies en mouvement au cours de chaque lune pour compléter les Noos-lettres de la Fondation pour la Loi du temps que nous continuerons à traduire et mettre en ligne.

Comme le début de l’année a été très mouvementé… Tempête oblige, nous vous proposons pour cette première édition un rapide retour sur les deux premières lunes et une vision du Kin de l’année, la Tempête bleue résonnante.

En cette année de grand changement, la Tempête bleue s’invite donc à la partie ! Et s’il reste en nous quelques points à observer, nous pouvons être sûrs que cette année nous obligera à les regarder en face pour les purifier et les transformer. Dans la tempête, nous veillerons à rester fluide et demeurer dans le calme de l’œil du cyclone.

 

L’ORACLE

 

 

Comment appréhender cette année particulière de transformation et de régénération ?

D’une manière générale, pour apprendre à gérer les forces et faiblesses d’un glyphe, on peut observer son oracle : ainsi, la Lune rouge (antipode) et le Soleil jaune (analogue) communiquent dans l’oracle de la Tempête et l’influencent notamment dans sa manière de gérer son énergie. En s’amusant à mélanger les mots-clés de chacun de ces glyphes, on pourrait obtenir quelques recommandations pour cette année :

Purifier le flux de la vie

Illuminer l’eau universelle dans nos corps (tant physique que subtils)

Régénérer l’énergie du feu universel.

 

L’aide inattendue pour compléter un oracle vient toujours de la force occulte, et quelle force vient aider la tempête si ce n’est le vent ! Alors pour cette transformation dans la  fluidité  que requiert la Tempête bleue, le Vent blanc (occulte) nous demande de « Communiquer le souffle de notre esprit », le pouvoir de la respiration, du souffle, du langage, du silence, de l’invisible. En prenant le temps de respirer, de souffler, nous activons en nous le flux de l’énergie, nous permettons à notre être de se centrer, de se régénérer en prenant soin de son feu intérieur et laissant couler les émotions. Le guide, le Singe bleu, orientera notre action en inspirant notre chemin de vie pour davantage de clarté. Ici, il permettra à la Tempête de discerner la magie et le jeu dans la transformation, de prendre ce processus avec légèreté et reconnaître l’illusion de la 3 D.

La Tempête bleue cette année vient nous rappeler que tout est énergie, information, vibration ; de nos pensées à nos actes, en passant par notre manière de communiquer, tout contient un pouvoir et un potentiel créateurs. L’archétype du Changeur de mondes nous incite à nous reconnaître comme des agents catalytiques, capables d’engendrer ou stimuler un changement sans s’y laisser consumer.

L’observation de cet oracle nous donne là quelques clés pour interpréter les énergies qui vont tous nous influencer cette année au niveau collectif. Et pour comprendre comment toutes ces énergies vont se mettre en mouvement, il suffit de regarder la tonalité portée par le glyphe ; elle nous informe sur la façon d’intégrer ces qualités et nous donne les pistes pour entrer dans l’action.

 

LE KIN 59

Ainsi, pour le kin 59, la Tempête bleue (glyphe) est résonnante (tonalité), observons alors quels sont les mots-clés de la tonalité résonnante (Synchronomètre p.48). D’abord son nom, « résonnante » nous invite à nous mettre en résonance pour atteindre l’essence de cette tonalité, à savoir, la Syntonisation. Se syntoniser, c’est se mettre au diapason, trouver le parfait accord. Quelle action me propose cette tonalité ? Inspirer et avec quel pouvoir ? La canalisation. Ainsi, la Tempête bleue résonnante nous offre cette année à tous et à chacun le pouvoir de canaliser. Comment ? En prenant le temps de pratiquer des exercices de respiration, de yoga, de visualisation ou autres, pour se connecter à son être intérieur, canaliser les informations cosmiques qu’il reçoit de manière à s’en inspirer et se syntoniser, s’accorder au flux de la transformation pour la régénération de la Terre.

 

PETIT RETOUR EN ARRIERE SUR LE DEBUT DU TZOLKIN

La Tempête bleue résonnante, Kin 59, nous informe sur la couleur que prendra l’année et ce que nous expérimentons au niveau collectif depuis le 26 juillet 2012. Je vous propose de revenir un instant en arrière, à l’heure où nous étions encore en année Magicien rythmique et que nous recommencions un nouveau tour de Tzolkin – un tour galactique. C’était le dernier jour de la lune spectrale de la libération et du lâcher-prise ; nous libérions le but poursuivi dans l’année et entrions dans le Château rouge du Tournant avec le Dragon rouge magnétique.

Synonyme de renouveau, c’est la dernière fois que nous amorcions ce virage avant le 21 décembre 2012,  la dernière fois que nous entamions un nouveau cycle de 260 jours du Tzolkin avant le grand changement, le « Shift ». Nous entrions dans le Château rouge du Tournant, chambre de la naissance qui amorce la Graine. Au cours des 4 ondes enchantées qui composent ce château, nous avons travaillé sur le pouvoir de la naissance avec l’onde du Dragon rouge, le pouvoir de la réceptivité au monde dans le moment présent avec le Magicien blanc, le pouvoir de la guérison et de la maîtrise de l’énergie avec la Main bleue et le pouvoir de l’illumination de la vie avec l’onde enchantée du Soleil qui est venu réchauffer nos cœurs et entretenir notre feu intérieur pour nous préparer au choix lors du Château suivant, le Château blanc de la Traversée. Nous étions alors à 6 jours du Nouvel An dans l’Enchantement du rêve et nous débutions alors notre traversée par l’onde enchantée rouge du Voyageur du ciel, à quelques jours du début de la nouvelle année, la Tempête bleue résonnante, Kin 59. L’année des treize lunes sera donc influencée par l’onde enchantée du Voyageur du ciel qui nous pousse à nous dépasser, à aller vers l’inconnu, à repousser nos limites. Oui, le travail continue ; le chemin est la voie… Profitez du voyage, vous êtes maître à bord !

A noter qu’en entrant dans la 12ème lune de l’année du Magicien blanc, nous débutions le cycle des 7 dernières lunes du dernier baktun (cycle de 400 ans : 1618 à 2012).

L’ONDE ENCHANTEE DU VOYAGEUR DU CIEL, KIN 53 AU KIN 65

 

Regardons avec plus d’attention ce cycle de 13 jours, l’onde enchantée où la Tempête bleue résonnante, Kin 59, porteur de l’année, apparaît en 7ème position, nous découvrons le cycle de 13 étapes dans lequel cette signature galactique s’intègre et nous apprenons quels chemins emprunter pour faire résonner ces énergies en nous. C’est donc l’onde enchantée du Voyageur du ciel rouge, Kin 53 – Roseau 1(signature galactique de Quetzalcóatl), que nous observerons pour nous éclairer dans notre mission collective (Synchronomètre p.9).

Aller vers l’inconnu, dépasser et repousser ses limites ; Oser se débarrasser des vieux schémas et paradigmes et entretenir une foi totale et immense en l’univers. C’est ainsi que le Voyageur du ciel explore l’espace dans l’éveil !

Telle pourrait être une partie des buts que le Voyageur du ciel rouge nous demande de poursuivre dans cette gamme qu’il mène sur treize tonalités.  Dans ce processus où le kin 59 représente la 7ème vague, nous plongeons au moment où nous avons déjà établi les bases à partir desquelles notre but pourra se manifester. Nous incarnons collectivement cette septième étape, celle-là même dans une onde enchantée où nous adaptons le service par rapport à l’action, c’est-à-dire où nous tentons d’accorder l’intégrité et l’intégralité de notre être – toutes ses dimensions- à la situation, aux forces en présence.

Lors de cette étape, je me relie à toutes les dimensions de mon être, je transforme et adapte les parties de moi-même, dans ma vie, autour de moi qui méritent d’être observées, je me régénère en étant réceptif et à l’écoute, j’ose prendre soin de mon être multidimensionnel, j’accorde une importance particulière à ma nourriture, tant alimentaire que spirituelle, j’observe les signes et synchronicités.

Voilà ce que pourrait révéler l’observation du Kin 59, porteur de l’année intégré dans son cycle d’évolution en 13 parties. Le kin de l’année et son onde enchantée vont apporter un éclairage sur les points que nous serons amenés à travailler cette année. Rester calme dans la Tempête, semble tomber bien à propos. En ces périodes de changement, il sera avisé de prendre du temps pour soi, avec soi pour alimenter la vision la plus haute, canaliser au mieux les peurs, les obstacles qui freine notre exploration, notre éveil : une année de remise en cause, de délestage de l’ancien et surtout d’accueil et d’acceptation du nouveau. Dans ce flot d’informations dans lequel nous sommes baignés, notre attention pourra être portée sur notre manière de communiquer, de gérer cette énergie d’incessantes nouvelles sur le monde qui jour après jour sont balayées  et remplacées.

 

Les 13 lunes d’une année forment une onde enchantée de 13 lunes, un cycle où les 13 tonalités galactiques s’expriment dans leur pouvoir, essence et action à travers chacune des 13 lunes. On l’appelle communément, l’onde enchantée du Service planétaire (p.8). Au cours de l’onde enchantée de 13 lunes que forme une année dans le Synchronomètre, nous allons établir notre but, identifier notre défi, notre service, etc. au fil de chacune des lunes pour accomplir notre Service à la planète. Utilisant les pouvoirs du 13 (tonalités galactiques) et du 4 (la constante de quatre couleurs), chacune des 13 lunes composées de 4 semaines va nous permettre d’ancrer ce processus au fil de l’année. (Voir Synchronomètre p.8).

 

RETOUR SUR LES LUNES MAGNETIQUE ET LUNAIRE

La lune magnétique est la première lune de l’année et commence toujours le 26 juillet, le 1er jour de l’année dans le Calendrier des 13 lunes. C’est le moment dans une onde enchantée où nous identifions le but. Il est temps de rassembler nos idées, les projets que nous souhaitons mettre en œuvre au cours des 12 prochaines lunes. Lire aussi http://13lunes.fr/noos-lettre-annee-tempete-bleue-resonnante-lune-magnetique-n26/

Nous avons 28 jours pour établir notre objectif de l’année, car c’est l’essence même de la tonalité magnétique. L’action de cette première tonalité est d’attirer, car effectivement notre but devient magnétique dès lors qu’il est en accord avec la Terre et la Source. La source cette année nous est donnée notamment par le kin porteur de l’année ; c’est l’enseignant, le jaguar, celui qui sait. Les quatre semaines de la lune nous permettront d’affiner notre démarche. Tous les cycles dans une lune peuvent être considérés comme des éléments supplémentaires qui vont apporter de nouvelles informations. Du fait, le cycle de 52 jours des différents châteaux composant le Tzolkin va éclairer davantage notre route.

Le Château blanc de la Traversée au cours de la première lune du but nous a proposé avec les ondes enchantées du Voyageur du ciel rouge, de l’Enlaceur des mondes blanc et une partie de la  Tempête bleue de partir tel un explorateur en éveil qui affronte ses peurs, questionne ses attachements, porte un regard humble et aimant sur notre réalité et accepte de la changer et de la transformer. Ce début de traversée en 28 jours nous aura donné une idée sur le but que nous avons choisi de poursuivre au cours des douze lunes à venir.

La suite de la traversée se poursuit dans la lune lunaire du défi qui nous invite à analyser la situation, à rechercher l’équilibre (http://13lunes.fr/noos-lettre-n27-lune-lunaire/). Nous la commencions alors par le Kin 87, Main bleue solaire, qui pose son intention dans la guérison par la connaissance et l’accomplissement, la réalisation de notre potentiel. Ce kin qui ouvre cette lune lunaire pourrait nous éclairer sur la manière d’aborder cette lune et les obstacles qu’elle me propose d’identifier dans l’accomplissement de mon but. On pourrait alors se poser des questions telles que : quels sont les obstacles à la connaissance ? La surinformation/désinformation ? Notre conception erronée de la science ? Du temps ? Comment trouver l’équilibre, guérir et se transformer ? Quels sont les préjugés et conditionnements qu’il me reste à observer pour les balayer dans cette onde de la Tempête bleue ? La fin de la traversée du Château blanc nous répond qu’il suffit d’être conscient de son pouvoir créateur, de se reconnaître comme un transformateur catalytique qui ne prend pas les évènements trop au sérieux pour être capable de choisir sa propre réalité et faire germer cette graine de conscience cosmique. C’est la façon dont la Tempête bleue et l’Humain jaune clôturent avec leurs ondes de 13 jours ce deuxième château du Tzolkin, le Château blanc.

Au 19ème jour de la lune lunaire, nous sommes entrés dans l’onde enchantée du Serpent rouge qui a ouvert la porte du 3ème château du Tzolkin, le Château bleu de l’incandescence qui  nous propose un voyage dans la Chambre de la magie. Il est à noter que ce Château bleu est particulier puisque deux de ses ondes enchantées présentent une suite de 10 jours Portail d’activation galactique et deux autres ondes comprises entre ces périodes de forte accélération, en plein cœur de la colonne mystique, période propice à l’alignement. A l’heure où je termine cette présentation du début de l’année, nous sommes Guerrier jaune cristal, 12ème étape de l’onde enchantée du Serpent rouge et 2ème jour de la troisième lune, la lune électrique du service que nous verrons en détail dans un autre petit papier en préparation…

Revenons alors sur cette onde de 13 étapes dont le but est incarné par le Serpent rouge. Que me raconte le Serpent rouge ? Dans sa manière de se déplacer, en rampant si proche du sol, le Serpent rouge me parle de connexion à la Terre, de mon enveloppe terrestre, de survie et de capacité à changer de peau. Il me propose d’observer comment les situations, mon entourage, mes relations influencent ma force de vie, ma vitalité. En s’appuyant sur le pouvoir de purification de la Lune rouge harmonique, il veille à éliminer tout ce qui n’alimente pas la force de mon être divin, sa guérison. Il reconnaît que pour que la force de vie circule librement dans mon costume terrestre, je dois veiller à laisser couler mes émotions, à pardonner pour ne pas rester accroché à de vieux schémas. Le Serpent rouge magnétique connaît le pouvoir du Voyageur du ciel qui l’encourage à aller au-delà de ce qu’il pense être. Ce Serpent rouge nous apprend tout au long de son onde que pour libérer la vision la plus haute, alimenter la noosphère de pensées positives, nous devons d’abord soigner notre corps, notre force de vie, car comme nous le dit Jean-Jacques Rousseau « Plus le corps est faible, plus il commande ; plus il est fort, plus il obéit ». Si nous ne voulons pas retomber dans nos vieux schémas et petites manies, il nous faut ménager notre monture en apportant une attention particulière à l’eau de notre corps. Souvenons-nous de la portée des recherches de Masuru Emoto qui révèle l’importance de la mémoire de l’eau. Cessons de nous coder avec des phrases ingrates à notre encontre, cultivons le beau pour exprimer la puissance de notre volonté et de notre libre arbitre et apprenons à naviguer librement dans les synchronicités. C’est le chemin que nous propose d’emprunter le Serpent rouge dans son onde enchantée afin que nous puissions affirmer notre connexion à la Terre, notre capacité à nous adapter (à changer de peau, si nécessaire) selon les signes, les synchronicités, que l’on rencontrera sur notre route vers la prochaine étape de notre évolution.

 

Remarquez qu’en jour Terre cosmique guidée par le Dragon rouge, nous célèbrerons l’équinoxe d’automne : une belle occasion de se relier à la Terre, à ses cycles et à ses alignements et conjonctions de planètes ; une véritable opportunité de célébrer notre reliance et notre engagement dans la noosphère. Reliez-vous à toutes les personnes dans le monde qui célèbrent ce passage de la lumière vive et chaude de l’été à celle plus tamisée de l’automne. Visualisez cette équilibre entre le jour et la nuit et ressentez comment vous pouvez participer à cet équilibrage. Nourrissez votre être de ces rayons de lumière, réchauffez votre cœur de belles images d’été ; allez vous promener dans les bois, ramasser des champignons et les dernières fleurs sauvages et fruits de saison qui vous connecteront au biorythme de la nature qui se prépare au prochain cycle.

 

Avant de clôturer cette présentation des énergies du début de cette année Tempête bleue résonnante, permettez-moi de revenir sur la Genèse galactique et de vous donner quelques explications sur le chronographe du Cube de la Loi et le Grand Télektonon pour vous permettre de mieux comprendre les références évoquées dans les Noos-lettres de la Fondation.

 

GENESE GALACTIQUE ET GRAND TELEKTONON

La Loi du temps reconnaît le temps comme étant de la quatrième dimension et le Tzolkin, comme un outil fractal capable de nous relier à diverses dimensions du temps et de nous faire entrer dans les portes interdimensionnelles du temps. Le chronographe des 20 Tables de la Loi du temps établi par José Argüelles/Valum Votan est une carte du temps interdimensionnelle qui s’écoule sur une période de 16 ans, de 1997 à 2013. Il s’agit d’une phase de préparation sur 16 ans qui utilise les 64 hexagrammes du Yi King afin d’activer nos codons ADN qualifiés de « dormants » par la science conventionnelle et matérialiste. C’est la pratique que nous retrouvons dans le Synchronomètre où chaque semaine, nous construisons le cube des codons et activons en nous les différentes permutations des 4 hexagrammes maîtres de l’année.

Comme le chronographe du Cube de la Loi, le Grand Télektonon constitue les 16 étapes du cube du voyage du Guerrier dans le Télektonon qui se déroule également sur une période de 16 ans où chaque étape du cube représente une année. Nous sommes à présent arrivés à la 16ème année, au moment du passage, dans la position du Guerrier qui nous rappelle ce précepte Rinri « Respecte-toi et respecte les autres ».

Dans la Genèse de l’Enchantement du rêve (prochainement disponible en ligne), les 5 châteaux qui composent le Tzolkin forment un cycle de 26 000 ans et racontent notre histoire depuis la nuit des temps. En entrant dans le Château vert de l’Enchantement, au début de notre entrée dans le Rayon de synchronisation que nous nous apprêtons à quitter, la fréquence du temps naturel a été dissimulée par les prêtres babyloniens, notre rapport avec les cycles de la lune (le féminin) a été évincé au profit du soleil (le masculin). La fréquence naturelle et universelle du 13:20 incarnée par les 13 lunes d’une année solaire s’est alors changée en fréquence artificielle et mécanique du 12:60 (12 mois, 60 minutes).

Les 20 Tables de la Loi du temps sont considérées ici comme une carte du temps (chronographe) et correspondent aux 20 ondes enchantées qui composent un Tzolkin. Ainsi, la 16ème année du Cube de la Loi correspond également à la 16ème onde enchantée du Tzolkin, qui n’est autre que celle du Guerrier jaune.

Cette onde du Guerrier jaune avec ses 13 étapes va représenter l’année des 13 lunes courante où chaque lune correspondra à un kin de cette même onde. Ainsi, la lune magnétique sera reliée au Guerrier jaune magnétique, la lune lunaire à la Terre rouge lunaire, la lune électrique au Miroir blanc électrique, et ainsi de suite. Comme nous le propose la Noos-lettre de la Fondation, nous pourrons alors identifier le but que nous souhaitons poursuivre à l’aide de cette onde enchantée : « Lors de cette lune, nous pouvons dire que notre but consiste à nous unifier sans peur : Unifions nos esprits, unifions nos cœurs et unifions notre vision, projetons cette image dans toute l’année afin que nos prières et visions les plus hautes deviennent la Nouvelle Réalité ! ». (Lire http://13lunes.fr/noos-lettre-annee-tempete-bleue-resonnante-lune-magnetique-n26/). La Noos-lettre de la lune lunaire de la Fondation nous rappelle que « la lune passée, l’idée proposée pour notre but sur le plan collectif (Service planétaire) était d’activer la noosphère ou notre prochaine étape dans l’évolution. Quels sont donc les obstacles à la réalisation de cet objectif ? » ; voici la réponse : « la navigation dans les codes du calendrier des 13 lunes nous permet de stabiliser les synchronicités et nous ouvrir au flux de l’eau universelle où nos courants individuels se fondent dans le Grand Océan unique. » Lire également http://13lunes.fr/noos-lettre-n27-lune-lunaire/

Il est fort intéressant de constater que dans ce chronographe du temps fractal où l’onde enchantée du Guerrier jaune représentera les 13 lunes de cette année, cette onde enchantée est également la dernière onde enchantée du Château jaune du Don ; elle s’achève en kin 208, Etoile jaune cosmique au moment même où le temps autrefois nous a été volé ! Le 26 juillet 2013 nous entrerons alors dans le Château vert de l’Enchantement et cette fois, nous aurons l’opportunité de reprendre la course du temps, de revenir au temps naturel et sacré et de passer par cette porte interdimensionnelle qui révèlera notre véritable nature cosmique !

Oui, c’est une année essentielle où méditations, célébrations, actes de sorcellerie planétaire prendront toutes leurs dimensions. (Voir Tome I des Chroniques de l’histoire cosmique de José Argüelles et Stephanie South : Le Livre du trône et des origines publié par les Editions Ariane)

Nous préparons actuellement le prochain papier sur la lune électrique du service, restez branchés.

Vous pouvez partager tout ou partie de ce texte, merci d’en signaler la source : www.13lunes.fr et www.lawoftime.org

In lak’ech et bonne lune

Véronique, Aigle bleu planétaire et Paul, Tempête bleue électrique

Pour aller plus loin sur les notions proposées dans cet article, vous pouvez consulter la rubrique des Bases sur ce site et le Synchronomètre : la page 13 dédiée à l’oracle et son interprétation, les pages 14/15 sur les tonalités, les pages 8/9 sur l’onde enchantée, la page 12 sur les Châteaux et la Genèse galactique.

Laisser un commentaire


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.