Manifeste cosmique : 2° Edition

here-we-are-as-one

Une lecture et inspirations pour les 13 jours à venir, un voyage dans le deuxième cycle de 13 jours du Tzolkin : l’onde enchantée du Magicien blanc du 2 au 14 janvier 2016 

13 jours pour apprendre à savourer le moment présent

Dans ce numéro 2 nous vous présentons un récapitulatif des différents cycles en cours : le château, le mois solaire, la lune et l’onde enchantée. Pour inspirer chacun, j’ai choisi d’intégrer cette fois des phrases des poèmes des Archétypes galactiques présents dans cette onde enchantée ; et autres extraits des Chroniques de l’histoire cosmique co-écrites par José Argüelles et Stephanie South (Editons Ariane).

 

LE CHÂTEAU ROUGE DU TOURNANT

L’Enchantement du rêve est l’interprétation du Tzolkin, le calendrier sacré des Mayas, par José Argüelles. Le Tzolkin est défini comme un module harmonique qui met notamment en lumière plusieurs cycles, comme les ondes enchantées (cycles de 13 jours : voir Synchronomètre p. 28-31), les harmoniques (cycles de 4 jours : voir Synchronomètre p. 24-25), ou encore les châteaux (cycles de 52 jours : voir Synchronomètre p. 110-111).

Le but de cet enseignement est d’enchanter le rêve collectif en observant les cycles et les énergies de la journée, en se reliant au temps naturel, à la nature, à notre nature. Toute invention avant d’être créée, a d’abord été rêvée. Permettons-nous de rêver un nouveau monde en utilisant cette  « nouvelle » mesure du temps.

En entrant dans un nouveau tour galactique de Tzolkin, nous pénétrons dans un premier château : le Château rouge du tournant, la Cour de la naissance qui s’ouvre sur l’onde enchantée du Dragon rouge, le cycle de 13 jours que nous venons d’achever du 20 décembre 2015 au 1er janvier 2016. Ce premier Château rouge initie le voyage de 260 jours dans le Tzolkin. Il sera suivi de 4 autres châteaux de 52 jours pour former un Tzolkin complet. (Voir Synchronomètre p.110-111).

Chaque château (ou cycle de 52 jours) se construit autour de 4 ondes enchantées, soit 4 cycles de 13 jours = 52 jours. Suivant la constante de couleur présente dans tous les cycles, chaque château démarre par une onde enchantée rouge qui initie le processus, puis continue par une onde enchantée blanche qui l’affine, se poursuit par une onde enchantée bleue qui le transforme, et se termine par une onde enchantée jaune qui le fait mûrir.

 

tableau de l'enchantement du rêve

En l’occurrence, ici le Château rouge du tournant (20/12/2015 au 9/02/2016) a débuté par l’onde enchantée rouge du Dragon rouge (20/12/2015 au 1/01/2016) qui a initié la naissance de ce tournant. L’onde enchantée blanche du Magicien blanc (2/01 au 14/01/2016) va à présent nous permettre d’affiner notre manière de prendre ce tournant. L’onde enchantée bleue de la Main bleue (15/01 au 27/01/2016) qui suivra nous amènera à transformer ce tournant en naissance. Et, l’onde enchantée jaune du Soleil jaune (28/01 au 9/2/2016) nous poussera à laisser mûrir cette transformation/naissance et à prendre toute notre envergure.

 

 

CH’EN : UN NOUVEAU MOIS SOLAIRE DU 2 AU 22 JANVIER 2016

73px-Maya-Chen

Le Magicien blanc magnétique, Kin 14 ouvre la deuxième onde enchantée du Tzolkin et débute le 9ème mois solaire de l’année des 13 lunes de 365 jours : son nom, Ch’en. Une période de 20 jours du Magicien blanc magnétique (2/01/2016) au Magicien blanc galactique (22/01/2016) où notre attention se focalisera « pour entrer dans le puits de sagesse intérieure ».

La magie du synchronomètre se révèle dans l’observation des différents qu’il mesure. Remarquez comme le début du cycle solaire de 20 jours coïncide avec le cycle de 13 jours de l’onde enchantée du Magicien blanc, Kin 14 : une synchronicité qui mérite d’être observée comme une clé magique pour déverrouiller les pouvoirs de notre être intérieur, notre propre chaman.

Au cours de cette période, n’hésitez pas à « entrer dans le puits », à aller scruter les profondeurs de votre être pour y puiser la sagesse, votre sagesse et votre pouvoir personnel.

 

 

L’ONDE ENCHANTÉE DU MAGICIEN BLANC – LE POUVOIR DU MOMENT PRÉSENT

Du 2 au 14 janvier 2016

En cette année Magicien blanc planétaire, Kin 114, nous veillons collectivement à améliorer, à perfectionner notre être en profondeur pour qu’en chacun de nous s’exprime la force des Magiciens de la Terre, ceux qui reconnaissent et vivent le temps comme un art, un art de vivre pleinement, en conscience et atteindre la pleine conscience.

Une session de 13 jours d’affinage pour donner naissance à un être réceptif à l’ordre universel, capable de communiquer la force du lâcher-prise et du pardon. Bienvenue sur la route du Magicien blanc qui enchante le monde et ré-enchante le rêve.

 

14

Action : ENCHANTER – Pouvoir : INTEMPORALITÉ – Essence : RÉCEPTIVITÉ

MAGICIEN BLANC MAGNÉTIQUE – KIN 14 (2/01/2016)

J’unifie afin d’enchanter

Attirant la réceptivité

Je scelle la sortie de l’intemporalité

Avec la tonalité magnétique du but

Je suis guidé par mon propre pouvoir doublé

 

Qu’est-ce qu’un magicien ? Observons le glyphe du Magicien blanc : paupières closes, sourire aux lèvres, un canal ouvert au sommet de la tête. Nous pouvons en déduire les qualités principales du Magicien, chaman et enchanteur : il reste immobile, calme, silencieux, aligné à son être profond.

Lors des 13 prochains jours, il sera opportun de préférer le silence et le calme à l’affluence. Après ces temps de réunions familiales et amicales, prenons le temps de digérer les émotions. Restons silencieux pour écouter et recevoir. Demeurons dans le calme et l’immobilité pour être capables de déceler nos véritables aspirations.

Être réceptif, c’est se permettre de recevoir. Et comment être réceptif ? En cultivant la présence ; la présence, c’est sentir avec tous ses sens, s’ouvrir au monde pour le recevoir. Être présent, c’est vivre, pleinement, chaque instant. Là, réside le pouvoir du Magicien blanc, l’intemporalité ou le merveilleux pouvoir du moment présent.

Pour atteindre son essence, être réceptif et aligné, le Magicien blanc magnétique nous rappelle qu’il essentiel de préserver sa force de vie en suivant son instinct. Il évite ainsi les pièges de la manipulation, car il interroge son ressenti. Il éveille ses sens. Patiemment, il reconnecte avec ses pouvoirs. Patiemment, il prend confiance. Peu à peu, il apprend et Il sait qui il est. En chemin, il cultive l’humilité pour rester apte à recevoir.

Le Magicien blanc suit la voie de l’Enchanteur, son archétype galactique qui nous conseille de « suspendre toute pensée », de demeurer dans le Ici et Maintenant.

Profitez de chaque instant, reconnaissez la magie des mondes parallèles et invisibles, écoutez leur langage. Remerciez pour la magie qui opère aussi dans votre vie quotidienne. Préparez-vous à recevoir la connaissance intuitive.

Reprenons notre pouvoir. Nous sommes tous des magiciens puissants. Croyons en notre capacité à changer le monde, à l’enchanter de notre présence.

Fin de la troisième semaine bleue qui « transforme la conduite » de la sixième lune rythmique du lézard. Comme chaque fin de semaine, en jour Silio, seul ou en groupe, nous pratiquons la méditation du Pont arc-en-ciel, nous entourons la planète Terre d’un double arc-en-ciel pour contribuer à maintenir les champs gravitationnels et manifester la paix sur terre. Nous agissons en Magicien de la Terre.

 

15

Action : CRÉER – Pouvoir : VISION – Essence : MENTAL

AIGLE BLEU LUNAIRE – KIN 15 (3/01/2016)

Je polarise afin de créer

Stabilisant le mental

Je scelle la sortie de la vision

Avec la tonalité lunaire du défi

Je suis guidé par le pouvoir de la réalisation

Le mental n’est pas notre ennemi. C’est lui qui génère nos pensées. Il nous donne le pouvoir de la vision, d’envisager, de visualiser, de concevoir d’autres possibles. Toute chose, avant d’être créée et se matérialiser dans notre réalité, a été pensée.

Quel monde souhaiterai-je voir fleurir ? Je sais que nos pensées créent le monde ; que mes pensées créent mon monde. Alors comment m’organiser dans cette sixième lune et cette onde enchantée pour alimenter mes pensées de belles vibrations, pour changer le monde en moi et autour de moi ?

Si j’ai le pouvoir de créer ma propre réalité par mes pensées, il est essentiel que j’apprenne à « stabiliser mon mental » pour permettre au Magicien blanc d’enchanter le monde. C’est l’obstacle, le défi à dépasser. Pour franchir cet obstacle, ne négligeons pas notre enveloppe corporelle, car un corps sain contribue toujours à un esprit sain.

Dompter le mental, l’entraîner à ressentir la nature de l’esprit afin qu’elle devienne une seconde nature. Tel un fauve, je pratique et m’exerce quotidiennement à l’élévation de mes pensées, à la prise de hauteur sur les petits tracas quotidiens. J’alimente mon mental et l’entraîne à prendre du recul pour observer depuis les sommets son véritable potentiel. Je choisis délibérément de planer délicieusement dans les sphères de la conscience supérieure.

« Chacun de nous projette sa réalité en fonction de sa propre (pré)disposition karmique. » : une phrase à méditer en ce jour où le mental souhaite ardemment être nourri et occupé par des pensées brillantes et enrichissantes.

Bien sûr, pour le Magicien blanc magnétique il est primordial que l’Aigle bleu lunaire pèse et soupèse ses créations en reconnaissant à qui appartiennent les pensées négatives qui le clouent au sol. Il doit apprendre à s’alléger et à se libérer des pensées négatives, à voler de ses propres ailes pour guérir et permettre au Magicien blanc magnétique de franchir la deuxième étape de son périple.

Je me souviens qu’aujourd’hui j’incarne l’archétype du Devin : « Par le pouvoir de la vision, je traverse aisément les dimensions et je prédis la venue du changement des temps….La vision est la source de mon intelligence qui soutient le Tout planétaire. »

 

16

Action : QUESTIONNER – Pouvoir : INTELLIGENCE – Essence : TÉMÉRITÉ

GUERRIER JAUNE ÉLECTRIQUE – KIN 16 (4/01/2016)

J’active afin de questionner

Unissant la témérité

Je scelle la sortie de l’intelligence

Avec la tonalité électrique du service

Je suis guidé par le pouvoir du feu universel

 

Aujourd’hui, j’active l’archétype galactique du Pionnier qui, « par le pouvoir de l’intelligence dévoile l’ignorance du monde illusoire ».

Je me mets au service du questionnement juste et sain, celui qui me fait avancer sur des chemins même inconnus. J’ose aborder des questions épineuses et me prépare à en recevoir les réponses.

L’intelligence, c’est aussi la capacité à recevoir et à traiter des informations provenant de diverses sources, sans à priori, ni préjugés.

Qu’est-ce qui prive mon Magicien de l’instant présent ? De quoi ai-je peur ? Qu’ai-je peur de perdre ? Si la peur me paralyse, comment rester réceptif et cultiver de nobles pensées ? Suis-je capable d’entendre, d’écouter et d’intégrer de toute nouvelles notions ?

Si j’entretiens mon feu et ma lumière intérieure, trouverai-je assez de force pour affronter mes démons ? Les reconnaître ? M’en libérer ? Quelles parties de mon être ai-je peur de lâcher, de laisser mourir ou s’exprimer ?

Ici, le Guerrier jaune électrique nous confirme que pour devenir un Magicien blanc, il est important de demeurer au service, au service du Tout, de l’intelligence universelle qui accepte et intègre les nouvelles données, même déstabilisantes. Il aborde les questions qui fâchent, car il est au service de l’unité pour l’enchantement du monde.

Tel le Pionnier, je me nourris de confiance : « Pour me connaître, bannis la peur et vois ton vrai visage radieux et limpide. »

Nous clôturons la 4ème harmonique du Tzolkin : la sortie électrique qui exprime l’intelligence du service.

 

17

Action : ÉVOLUER – Pouvoir : NAVIGATION – Essence : SYNCHRONICITÉ

TERRE ROUGE AUTO-EXISTANTE (5/01/2016)

Je définis afin d’évoluer

Mesurant la synchronicité

Je scelle la matrice de la navigation

Avec la tonalité auto-existante de la forme

Je suis guidé par le pouvoir de l’espace

 

Aujourd’hui, je donne à mon magicien une structure solide en me reliant à la Terre, aux éléments, au vivant dans son ensemble. Je m’adapte aux changements soudains en restant attentif aux signes.

Tant de symboles ont été galvaudés qu’il est parfois difficile d’identifier, de traduire et interpréter tel ou tel autre événement. Dans cette onde du Magicien blanc, nous prendrons garde à la manipulation, à ne pas sur-interpréter les signes dans notre vie. Une belle balade en forêt aide bien souvent à voir plus clair. Allez prendre l’air, aérez votre esprit et ressentez le souffle de la vie. La nature procure cet ancrage essentiel au Magicien/Enchanteur.

« Plus le monde des machines prolifèrent, plus nous perdons un contact cohérent avec la partie la plus symbolique de notre cerveau. »

« Je définis afin d’évoluer » : Quelle est ma base ? Vers quoi je veux évoluer ? Qu’est-ce que je souhaite faire évoluer dans mes relations, dans ma vie, autour de moi ? Les questions soulevées la veille par le Guerrier jaune électrique au service du questionnement vont définir la structure ou la forme que je veux donner à mon évolution. J’observe avec souplesse ce vers quoi je souhaite tendre.

J’écoute. Je reste attentif et vigilant pour explorer et naviguer en terres inconnues. Je cultive ma conscience éveillée pour entendre et capter tous les codes et les messages. Je prends le temps de définir mon trajet, je mesure les signes parsemés sur mon chemin. Je prépare mon vaisseau pour prendre le large et regarde l’horizon pour maintenir le cap.

Dans ma communication, je me souviens que les mots ont une force intrinsèque, ils agissent comme un charme, je mesure mes paroles. Je m’adapte, je reste souple et flexible pour recevoir les signaux qui m’indiquent le cap à garder. Si tout m’indique un changement de cap, je veille à ne pas m’entêter, j’interroge mes ressentis, je reviens en mon centre en respirant amplement et laisse venir à moi la connaissance intuitive du chemin à suivre.

Je me relie à la Terre, à sa capacité à accepter tous les êtres vivants. J’analyse ma manière de me présenter au monde, d’accepter les différences, d’intégrer l’unité. Je prends soin de la Terre, du vivant. Je me connecte à leur présence, j’observe leur aptitude à communiquer télépathiquement entre espèces, avec la Terre. C’est un jour idéal pour pratiquer la Méditation pour la noosphère (Synchronomètre p.120) afin de prendre conscience de notre capacité à accepter les choses, telles qu’elles sont tout en donnant une structure solide à notre magicien bienveillant et reconnaissant.

Tel l’archétype galactique du Navigateur : « Je détiens les cartes de l’origine céleste et je suis les signes de la synchronicité au nom de l’évolution cosmique. ».

 

 

18

Action : REFLÉTER – Pouvoir : INFINI – Essence : ORDRE

 MIROIR BLANC HARMONIQUE – KIN 18 (6/01/2016)

Je renforce afin de refléter

Commandant l’ordre

Je scelle la matrice de l’infini

Avec la tonalité harmonique du rayonnement

Je suis guidé par le pouvoir de la mort

 

« Seuls quelques âmes courageuses osent aller vers l’inconnu et devenir de super chamans et médiums pour la masse. »

Pour que l’aura de notre magicien rayonne à l’infini et enchante le monde de ses reflets, le magicien blanc magnétique s’appuie sur la force du Miroir blanc harmonique. Il puise sa force et sa présence dans la méditation, la contemplation de l’ordre universel, la nature des choses. Il s’applique à abandonner les conditionnements et limitations et à croire en lui, en demeurant aligné au centre de son être.

Nul besoin de se sacrifier. Chacun choisit consciemment ou inconsciemment le chemin qu’il suit. Si je polis et lustre mon miroir pour enlever les impuretés je peux y voir de nouvelles opportunités. Si je pose sur ma vie un regard honnête et bienveillant, je me nourris des différences, de l’infinie variété de la vie et que je me plais à cultiver le beau, je le renvoie à l’infini.

Osez regarder de l’autre côté du miroir pour percevoir d’autres facettes de votre être, de votre vie. Osez changer d’angle de vue pour comprendre d’autres points de vue. Osez vous regarder en face, en toute humilité pour percevoir vos failles et vos talents. Interrogez votre discernement, faites confiance en vos intuitions, à cette petite voix qui connaît votre plein potentiel.

Comme nous l’indique l’archétype du Yogi, donnez de la force à votre enchanteur des mondes en méditant, en vous asseyant au calme et ressentez la force qui anime toute vie.

« Me connaître, c’est savoir que seule la pratique apporte connaissance et sagesse. »

 

 

19

Action : CATALYSER – Pouvoir : AUTO-GÉNÉRATION – Essence : ÉNERGIE

TEMPÊTE BLEUE RYTHMIQUE – KIN 19 (7/01/2016)

J’organise afin de catalyser

Équilibrant l’énergie

Je scelle la matrice de l’auto-génération

Avec la tonalité rythmique de l’égalité

Je suis guidé par mon propre pouvoir doublé

 

Jour tortue magique car la tonalité du jour est la même que la tonalité de la lune. Ces jours nous incitent à porter notre attention sur les pouvoir, action et essence du glyphe qui porte cette tonalité.

Dans cette année Magicien blanc planétaire comme dans cette onde enchantée du Magicien blanc, nous comprenons que la maîtrise de l’énergie, de son énergie constitue un élément essentiel à la bonne santé tant physique, que morale, intellectuelle ou spirituelle de notre Magicien.

La Tempête bleue rythmique s’organise pour rester dans son énergie, dans sa vérité ; pour vibrer dans son onde de forme afin d’attirer tout ce qui convient à sa transformation, sa régénération.

Dans le jeu des pulsars de cette onde enchantée, elle organise le défi. Notre défi, ici consiste à connaître le fonctionnement de notre mental, à déceler les blocages et conditionnements qui freinent notre évolution, à reconnaître les limitations que nous alimentons au quotidien. La Tempête bleue rythmique nous propose ici de rester centrés, dans notre énergie, au cœur de notre vérité.

Quand tout nous échappe, elle nous suggère de retrouver son équilibre par la respiration. Nous pouvons nous imaginer au centre d’un cercle, d’une bulle. Je visualise les flux qui traversent mon corps, je repère les nœuds et les délie en posant mon attention sur la respiration. J’ai la capacité de me régénérer, de transformer le monde. Si je reste maître de mon énergie, je suis maître de mes décisions ; libre de mes choix, capable d’en assumer leurs conséquences.

Le Changeur des mondes, l’archétype galactique de la Tempête bleue se présente ainsi : « Expérimenté dans les arts de la transmutation, je suis le Transformateur catalytique de la conscience mondiale et de la vie planétaire. »

 

 

20

Action : ILLUMINER – Pouvoir : FEU UNIVERSEL – Essence : VIE

 

SOLEIL JAUNE RÉSONNANT – KIN 20 (8/01/2016)

Je canalise afin d’illuminer

Inspirant la vie

Je scelle la matrice du feu universel

Avec la tonalité résonnante de la syntonisation

Je suis guidé par le pouvoir du libre arbitre

Je suis un portail d’activation galactique, entre en moi.

 

Aujourd’hui est un jour de portail d’activation galactique : un jour propice à l’activité et l’ouverture où si nous restons ouverts, nous pouvons recevoir et accueillir de nombreuses informations galactiques.

Le Soleil jaune résonnant, Kin 20, fait partie des 13 signes ou Kins gravés sur la tombe de Pacal Votan. (Voir la prophétie ou p.116-117 dans le Synchronomètre). Ces Kins sont des indices, des signes laissés sur notre route pour nous mener à l’éveil. Ils nous incitent à demeurer attentifs pour permettre à la prophétie de se révéler à travers nous, car il s’agit d’une prophétie vivante. Aujourd’hui, il nous est demandé de devenir un canal de cette prophétie pour illuminer la vie de notre étincelle divine.

La tonalité résonnante du Soleil jaune nous appelle à porter particulièrement notre attention sur nos aspirations, nous laisser inspirer par la vie et respirer la joie de vivre pour devenir un canal illuminé, apte à poser des choix pertinents sur son évolution. Nous avons le choix, c’est notre liberté. Mais notre liberté nous engage à prendre des responsabilités. Nous sommes responsables de l’entretien de notre feu intérieur. Mettons-nous en résonance avec tout ce qui nous fait vibrer, tout ce qui fait scintiller notre flamme intérieure. Veillons à alimenter ce feu pour rester ouverts à la vie, à de nouveaux questionnements, à de perpétuels réajustements.

A qui voulons-nous donner notre lumière ? Que souhaiterai-je mettre en lumière ? Je m’autorise à prendre du temps pour moi, pour veiller sur ma lumière intérieure, réchauffer mon être, recharger mes batteries. Je m’accorde à ma fréquence et deviens un canal de lumière, en résonance avec la vie.

Nous recherchons la symbiose, la syntonisation c’est-à-dire à nous accorder à la fréquence de la vie. Remercions la vie, le Soleil, la Terre, le vivant. C’est de cette manière que nous pourrons canaliser les informations adéquates à l’allumage ou l’entretien de notre feu. Et si notre feu est beau, notre foyer chaleureux et lumineux, nous y voyons plus clair et alors nous pouvons faire des choix, prendre des décisions en accord avec notre réalité, nos aspirations.

Le Soleil est un élément clé de la transformation qui s’opère actuellement en nous et autour de nous. Il relaie les informations transmises par Hunab Ku, le Grand Soleil central, le cœur bien-aimé de la galaxie. Nous vivons une étape clé de notre évolution, nous sommes à la croisée des chemins où nous avons l’occasion d’expérimenter pleinement le pouvoir du libre arbitre. Déployons nos antennes pour recevoir les informations essentielles à la prise de décision. Dirigeons notre volonté vers la lumière, l’éveil de son magicien blanc.

A cette étape de l’onde enchantée, nous nous adaptons au service. Au service de l’intelligence, je choisis de nourrir la lumière, j’élimine les peurs, car je crois en la vie. C’est la fréquence que je choisis, celle à laquelle je me syntonise pour entrer en résonance avec mes compagnons de destinée.

Le Soleil jaune résonnant, Kin 20 nous engage à tourner cette intelligence vers la vie, à revenir à soi pour nourrir son être, connaître ses besoins, reconnaître ses failles. Entourez-vous de douceur et enlevez les masques.

« Me connaître, c’est connaître la lumière de la vérité qui illumine toute chose. », tel est le vœu de l’Illuminé, l’archétype galactique du Soleil jaune

Fin de la 5ème harmonique du Tzolkin : la matrice résonnante qui auto-régule le feu universel de la syntonisation.

 

21

Action : NOURRIR – Pouvoir : NAISSANCE – Essence : ÊTRE

DRAGON ROUGE GALACTIQUE – KIN 21 (9/01/2016)

J’harmonise afin de nourrir

Modelant l’être

Je scelle l’entrée de la naissance

Avec la tonalité galactique de l’intégrité

Je suis guidé par le pouvoir de la force de vie

 

28ème et dernier jour de la lune rythmique. Jour Silio = jour de méditation du Pont arc-en-ciel. Nourrissons la Terre de notre gratitude et préparons nous à reconnecter nos mémoires cosmiques.

Nous sommes arrivés à la huitième étape de l’onde enchantée, l’étape d’intégration. Remarquez dans les ondes enchantées, comme le Kin qui incarne le but, la tonalité magnétique dans une onde enchantée se retrouve à porter la tonalité galactique, celle de l’intégration, dans l’onde enchantée suivante. Ici, le Dragon rouge est à présent galactique alors qu’il était magnétique dans l’onde enchantée précédente. Il vient renouveler le message lancé dans le cycle de 13 jours précédents comme une manière d’attirer notre attention sur cet élément fondamental dans le processus : la nourriture.

La nourriture est un élément essentiel de notre évolution. Nous réalisons de plus en plus l’importance de ce nous mangeons. Pour autant, ne nous laissons pas enfermés dans des schémas et des dogmes, autorisons-nous à partager.

Le moment du repas est un moment convivial de partage. Dans notre pays, partager un repas entre amis, en famille est un sport national. La culture culinaire est empreinte de traditions et d’histoires régionales. C’est une manière de se réunir, de se retrouver et de reconnecter à des savoir-faire ancestraux.

Ici, nous remarquons que la nourriture est un thème essentiel pour le bien-être du Magicien. Que doit-il changer dans sa manière de se nourrir pour atteindre l’harmonie ? Si je décide de ne plus manger de viande par exemple, et que cela nourrit chez moi de la frustration, quels égrégores j’alimente alors ?

Ici, le Dragon rouge galactique, nous invite à harmoniser la forme en s’adaptant. Qu’est-ce qui m’anime ? De quoi je me nourris ? Qui je nourris ? Pourquoi ?

Je me penche sur la façon dont je me nourris tant physiquement, qu’intellectuellement, qu’émotionnellement ou spirituellement. Où en est ma force de vie ? Quel être je modèle et façonne en me nourrissant. On ressent ici que pour parvenir à incarner un chaman ancré, juste et équilibré, nous devons maîtriser notre force de vie et que cela passe par ce qui me nourrit.

Si je sens qu’un écart se creuse entre ce qui m’anime et ma réalité, je me relie à la Terre, reviens dans ma caverne, mon sanctuaire intérieur pour reconnecter mes mémoires et puiser de la force. Le Dragon rouge galactique invite le magicien à se connaître lui-même, ainsi il est capable de prendre ses propres décisions, de poser se propres choix.

Le Dragon rouge galactique est une invitation à intégrer notre force primordiale, notre capacité à se souvenir de qui nous sommes, de nos origines, de notre histoire cosmique.

Le Dragon rouge représente l’archétype galactique de la Force primordiale qui nous indique ceci : « Mon chiffre est le Un, l’unification de l’être primordial ».

 

 

22

Action : COMMUNIQUER – Pouvoir : ESPRIT – Essence : SOUFFLE

 

VENT BLANC SOLAIRE – KIN 22 (10/01/2016)

Je pulse afin de communiquer

Réalisant le souffle

Je scelle l’entrée de l’esprit

Avec la tonalité solaire de l’intention

Je suis guidé par le pouvoir de l’infini

Je suis un portail d’activation galactique, entre en moi.

 

Nous débutons aujourd’hui la septième lune de l’année des 13 lunes, la lune résonnante du singe. 28 jours pour se mettre en résonance, s’adapter, se mettre au diapason de l’énergie environnante. Nous commençons cette lune par un portail d’activation galactique ce qui présage d’une lune riche en révélations et messages !

Comme l’animal totem de cette lune, le singe, le Vent blanc évoque la légèreté, la fluidité. Sommes-nous fluides dans notre manière de nous exprimer ? Les mots sont un enchantement, ils portent des vibrations. Les mots que l’on reçoit ne sont pas forcément ceux qui sont émis. Dans ces treize jours dédiés à la réceptivité, nous réfléchissons aujourd’hui plus particulièrement sur notre manière de communiquer au monde : sur le rapport entre ce que j’émets et ce que je reçois.

Que renvoient mes mots ? De la joie ? Du stress ? De la colère ? De la peur ? Tout parle et communique dans la nature. Quelles intentions je pose lorsque je communique ? Quelle impulsion je donne à ma vie ? Quels messages suis-je capable de recevoir ? Suis-je capable d’écouter ? De changer mon discours ? Mon attitude ?

J’observe la manière dont ma façon de communiquer se reflète sur mon entourage. Je garde le silence, travaille ma respiration, réfléchis sur l’influence que j’exerce sur mes proches. Tel le chaman conscient du chemin à suivre, je ne cherche pas à convaincre, je reste souple et malléable, centré, équilibré dans mes propos, réceptif à mes envies et besoins.

Je permets à mon esprit d’insuffler dans tout mon être de la sagesse afin de laisser à chacun le choix.

Le Vent blanc est l’archétype galactique de la Grande prêtresse qui nous conseille : « Maîtrisant le pouvoir du verbe, laisse ta langue prononcer uniquement ce qui est magnifique. »

 

 

23

Action : RÊVER – Pouvoir : ABONDANCE – Essence : INTUITION

NUIT BLEUE PLANÉTAIRE –KIN 23 (11/01/2016)

Je perfectionne afin de rêver

Produisant l’intuition

Je scelle l’entrée de l’abondance

Avec la tonalité planétaire de la manifestation

Je suis guidé par le pouvoir de la magie

 

L’enchantement est un rêve. Avant d’être capable d’enchanter le monde, il faut l’avoir rêvé. Aujourd’hui, je fais de mon mieux, je m’améliore pour atteindre le but que je me suis fixé : devenir un Magicien de la Terre.

Plus je fais attention à mes rêves, aux messages transmis par mon Moi multidimensionel, plus ma connexion avec cet autre moi s’active et plus je reçois de messages sous forme d’intuitions. J’écoute cette petite voix intérieure, elle permet à mon Magicien de parvenir à son essence : être réceptif et donc, recevoir la connaissance intuitive.

Guidé par le pouvoir de la magie, je réalise que le confort matériel est un bonheur illusoire. L’univers est abondant, il pourvoit à tous nos besoins. Ayons confiance en la vie. Cultivons la gratitude envers la vie et l’abondance de l’univers, car si je donne, je reçois.

Comment un magicien pourrait-il s’épanouir sans une confiance absolue en l’univers ? Comment mon magicien pourrait-il exercer son art s’il craint d’explorer de nouveaux tours, de nouvelles approches ?

Je m’imagine libre de toute contrainte, je cultive la légèreté en me débarrassant de mes limitations. Je me relie au pouvoir de l’imagination. Quel monde voudrais-je imaginer ? Quel enchantement voudrais-je amener au monde ?

Dans le jeu des pulsars, la Nuit bleue planétaire, Kin 23 vient manifester le défi. Elle permet de produire le défi posé par l’Aigle bleu lunaire, Kin 15, à savoir : prendre conscience de la portée de ses pensées, de sa capacité à créer. Reprendre son pouvoir personnel est l’enseignement transmis par la Tempête bleue rythmique, Kin 19, qui dans la gestion du défi posé par l’Aigle bleu, nous propose la maîtrise de notre énergie et notre capacité à nous régénérer, à nous réinventer en tant qu’individu, en tant qu’êtres humains, en tant qu’espèces. Ainsi donc, la Nuit bleue planétaire nous confirme notre plein potentiel, nos talents à explorer pour nous affirmer dans notre plénitude.

Nous sommes puissants. Réapprenons à rêver, car ce que nous rêvons se manifeste dans notre réalité. Accordons du temps à nos rêves, prenons du temps pour les imaginer. Autorisons-nous à rêver sans limitations le Nouveau Monde, la Nouvelle Terre. Nous sommes les Magiciens de la Terre.

La Nuit bleue est l’archétype galactique du Rêveur qui nous livre son secret : « Lorsque je viens à toi, ne doute pas de moi car j’apporte la mémoire du Grand Rêve de la Terre lorsque les voyageurs du temps se sont imaginés humains et que les humains ont imaginé le rêve du libre arbitre. »

 

 

24

Action : VISER – Pouvoir : FLORAISON – Essence : CONSCIENCE

GRAINE JAUNE SPECTRALE – KIN 24 (12/01/2016)

Je dissous afin de viser

Libérant la conscience

Je scelle l’entrée de la floraison

Avec la tonalité spectrale de la libération

Je suis guidé par mon propre pouvoir doublé

 

Qu’est-ce qui empêcherait mon magicien de s’épanouir ? Je vise et cible ce dont je veux me débarrasser. Je dissous les doutes et cultive la foi. Je me libère des entraves et me concentre sur ce qui élève ma conscience, favorise mon évolution et ma croissance.

La Graine jaune spectrale rappelle au Magicien que pour germer et fleurir, la graine a besoin d’un terreau fertile, d’un environnement propice. Dans quelle sphère évolue mon magicien ? Navigue-t-il dans des eaux troubles ou sur une mer calme et sereine ?

La Graine ajoute une notion de temps. Avant de devenir un bel arbre majestueux, il faudra des années. Soyons patients les uns avec les autres. Soyons patients avec nous-mêmes. Patiemment, gardons le cap de notre direction.

Le Kin 24 nous enseigne également à prendre position, à s’ancrer, conscient de ses racines. Un chaman est amené bien souvent à prendre des décisions, à se positionner. Il doit s’affirmer pour être entendu et suivi. Et il ne peut le faire que s’il sait qui il est.

La Graine jaune que je choisis de faire germer est emplie de lumière, nourrie de vie. Je libère des bouquets de conscience. Tel le guerrier de lumière et de compassion, je sème sur mon chemin des graines de confiance en soi, aux autres, aux éléments, à la vie.

D’ailleurs, l’archétype galactique de la Graine jaune, l’Innocent, nous guide pour atteindre cette connaissance de soi essentielle à la germination de notre être enchanté : « Me connaître, c’est s’élever dans la force de l’esprit et résister à tout ce qui n’est pas bon. ».

Fin de la sixième harmonique du Tzolkin : l’entrée spectrale qui informe la floraison de la libération

 

 

 

25

Action : SURVIVRE – Pouvoir : FORCE DE VIE – Essence : INSTINCT

SERPENT ROUGE CRISTAL – KIN 25 (13/01/2016)

Je dédie afin de survivre

Universalisant l’instinct

Je scelle le stock de la force de vie

Avec la tonalité cristal de la coopération

Je suis guidé par le pouvoir de la navigation

 

Écouter son corps et suivre son instinct pour coopérer à l’éveil du Magicien. Je m’ancre à la Terre, me relie à mon intelligence instinctive. J’interroge mon corps pour connaître mes véritables besoins et aspirations.

Je navigue parmi les signes laissés sur mon chemin en écoutant mon instinct, mon ressenti à chaque instant. Je me nourris de confiance. J’assure ainsi un véritable soutien à mon magicien.

Je prends de la hauteur et observe ma relation au vivant. Pour donner à mon action une forme souple, je me consacre à renforcer ma force de vie en misant sur ma capacité à me régénérer, à changer de peau.

Je crois en ma capacité à me transformer, à m’alléger, à m’adapter. Si j’accepte les changements même soudains, j’évite de nourrir des regrets, des remords ou rancunes. Je m’autorise à naître à d’autres possibles. Je préserve ma force de vie que je laisse libre de stress et l’alimente de bien-être en écoutant mon instinct.

L’Initié du serpent nous rappelle d’ailleurs cette voie en ces quelques mots : « Pour me connaître, cesse d’être celui ou celle que tu penses être. »

 

 

26

Action : ÉGALISER – Pouvoir : MORT – Essence : OPPORTUNITÉ

 

ENLACEUR DES MONDES BLANC COSMIQUE – KIN 26 (14/01/2016)

Je persiste afin d’égaliser

Transcendant l’opportunité

Je scelle le stock de la mort

Avec la tonalité cosmique de la présence

Je suis guidé par le pouvoir du cœur

 

L’archétype galactique, le Hiérophante, se présente ainsi : « …Je suis le destructeur de l’illusion décapant le vernis des conventions que la civilisation revêt….Me connaître, c’est mourir à ton faux-moi. »

Une introduction éloquente du Kin final de cette onde enchantée. L’Enlaceur des mondes blanc est un enseignant. Par le pouvoir de la mort, il enseigne au Magicien qu’il est essentiel de lâcher, de pardonner, de faire table rase de ses conflits intérieurs.

On comprend aisément que le chaman a vaincu la peur de la mort. Il doit servir de lien, de guide entre les mondes, il est donc essentiel qu’il est fait connaissance avec ses démons et qui les ai maîtrisés.

L’Enlaceur des mondes blanc cosmique est guidé par le pouvoir du cœur. Que nous enseigne notre cœur ? Que la vie est courte, qu’il faut ouvrir son cœur et que l’amour s’exprime dans notre capacité à pardonner, à soi, aux autres. Persistons à regarder de l’autre côté de la rive afin de percevoir d’autres aspects d’une situation, un autre point de vue. Reconsidérons de manière juste et égale nos positions pour faire naître de nouvelles opportunités.

Qu’ai-je peur de perdre ? Quelles terres ai-je peur d’explorer ? Quelles questions je n’ose aborder ? Quelles vérités ai-je peur d’entendre ?Ai-je peur de la mort ? Ai-je peur de la vie ?

Comment déjouer le besoin de reconnaissance d’un magicien déconnecté de ses mémoires, de ses pouvoirs qui ignore où puiser sa force et oublie sa connexion avec la nature ?

Je permets à la métamorphose en magicien de s’accomplir en douceur. Je me pardonne mes erreurs. Si je cultive la présence, que je ne m’échappe pas de moi-même, je suis réceptif, ouvert et relié et je reconnais ce que j’ai besoin de lâcher.

Chaque fois que nous lâchons, abandonnons une habitude, un préjugé, un conditionnement, une vision, nous faisons de la place pour voir ou apercevoir d’autres possibles. Nous devenons un vaisseau vide et parvenons à l’essence du Magicien blanc, la réceptivité – un des buts à atteindre au cours de cette onde enchantée. La boucle est bouclée, l’énergie redéployée, les cartes redistribuées.

Aujourd’hui est un signe clair de Pacal Votan, un des 13 signes gravés sur sa tombe. Permettez à l’Enlaceur des mondes cosmique de vous informer sur le pouvoir de la mort. Osez laisser mourir, osez explorer de nouvelles pistes.

 

Pour conclure ce deuxième manifeste galactique, nous vous souhaitons à tous et à toutes, une merveilleuse entrée dans l’année grégorienne 2016, débutée en Voyageur du ciel rouge cosmique, Kin 13 : une invitation à la vigilance, à la confiance en soi, en sa capacité à développer de nouveaux possibles, à l’exploration de nos lumières et de nos ombres, à l’éveil à sa multidimensionnalité, à l’accueil de ce vaste inconnu. Bon envol !

Ces quelques lignes restent ma vision des passages à franchir au cours de cette onde enchantée. Je vous encourage à cultiver ce qui résonne en vous et à interroger le discernement du cœur. Notre sagesse intérieure est immense et notre cœur sait ce qui est bon. Faites-vous confiance.

Laissez-vous inspirer par la magie du présent, reliez-vous à votre propre ressenti. Reprenez votre pouvoir ! Nous sommes tous des magiciens, nous avons tous un rôle à jouer dans l’enchantement du Nouveau Monde ! Merci.

Bon surf sur la vague de l’enchantement !

A la prochaine vague de guérison pour l’onde enchantée de la Main bleue

In lak’ech (Je suis un autre toi)

Véronique – Aigle bleu planétaire, Kin 75

75

Si vous souhaite partager cet article, merci de le copier dans son intégralité et d’y intégrer la source : www.13lunes.fr

 

 

5 Responses

  1. Berthin says:

    Merci, Aigle bleue planétaire pour ce très beau developpé du chateau rouge du tournant, pour m’aider à mieux négocier le virage !
    Akbal

  2. Pingback: Manifeste cosmique : Edition n°3 | 13 Lunes

Laisser un commentaire


*