CONNAIS TON MENTAL

Prendre une journée pour étudier la manière dont fonctionne notre mental !  Telle est la proposition de Stephanie South dans ce nouvel article traduit pour inaugurer cette nouvelle année grégorienne, ouverte sous les signes de la communication (Onde enchantée du Vent blanc).

Nous vous souhaitons pour cette année 2018 de communiquer à votre entourage la véritable nature de votre être pour coopérer à l’épanouissement des rêves de chacun.

Article extrait du nouveau blog de Stephanie South totalement dédié à la pratique de la science du temps.

Traduit et publié par Véronique Aigle bleu planétaire.

Belle lecture.

Véronique – Kin 75

____________________

Qui te pense ?

Le mental est une toile blanche et neutre. A notre naissance, le mental est vide et libre. Il n’est pas conditionné. Bientôt le système du monde de la forme s’imprimera sur la palette vide de notre mental. Très tôt dans notre éducation, on nous apprendra à lire l’heure et le calendrier. C’est ici que nous embarquons dans la conscience mécanisée et routinière qui cherche à nous mouler dans le « status quo ».

A présent, nous avons la chance de pouvoir changer notre Mental.

Mais qu’est-ce que le Mental ?

Notre Mental fonctionne sur un large spectre d’intelligence et peut s’organiser de manières infinies. Il est reconnu pour être un moyen de transmission, de réception et de compréhension, doté de capacités cognitives ; c’est aussi un système de stockage et de récupération des données.

Les mythes, les symboles, les codes et le langage représentent tous différentes types d’organisation et de communication qui utilisent le Mental (ou le Moyen du Mental Universel).,

Mais avant d’aborder différents systèmes de pensée, il est important d’étudier et de connaître notre propre mental. Par l’étude de soi, nous pouvons nous libérer des schémas conditionnés et limitants qui créent notre maison mentale intérieure.

Cette rénovation de notre monde intérieur requiert quelques efforts. La première étape consiste à reconnaître les schémas qui l’ont créé. Nous modifions nos schémas en changeant les entrées. En changeant les entrées nous pouvons construire une toute nouvelle architecture intérieure.

Comme une seule trace ne fera pas un chemin sur la terre, une seule pensée ne fera pas une voie dans l’esprit. Pour faire un chemin physique profond, nous marchons encore et encore. Pour faire un chemin mental profond, nous devons penser à plusieurs reprises le genre de pensées que nous voulons pour dominer nos vies.Henry David Thoreau

 

 

Credit: © agsandrew / Fotolia

Exercice pour se connaitre soi-même

Voici un exercice pour commencer l’étude sur la manière dont fonctionne notre mental. Il est préférable de décider de faire cette pratique un jour où vous n’avez pas d’obligation et où vous êtes relativement libre. Vous aurez besoin d’un carnet ou de votre journal.

Au réveil, prenez le temps de vous asseoir et laisser votre mental s’apaiser. Concentrez-vous sur votre respiration. Faites votre possible pour laisser vos pensées se dissoudre à l’expire Remarquez les pensées récurrentes qui se disputent votre attention, notez-les sans jugement. Répétez cette pratique toutes les 3 heures (mettez une alarme, si besoin). Vous devez accomplir un total de 5 sessions.

Tout au long de de la journée, essayez de maintenir (autant que possible) la conscience sur votre processus de pensée. Remarquez si vos émotions varient ou fluctuent au cours de la journée. A quelles formes pensées ces émotions sont-elles connectées ? Menez une enquête minutieuse. Soyez méticuleux..

A la fin de la journée, révisez vos notes et réfléchissez sur vos schémas de pensées. Ces schémas représentent la carte actuelle de votre mental intérieur. Dessinez cette carte si vous voulez. Et posez-vous les questions suivantes :

Qui pense ces pensées ?

D’où proviennent ces pensées ?

Combien d’entre elles sont orientées vers le passé ou le futur ?

Quelles émotions sont attachées à ces pensées ?

Combien de sortes différentes de pensées ont parcouru cette journée ?

Existe-t-il une personnalité unifiée et cohérente derrière toutes ces pensées ?

Comment se connecter à d’autres couches de pensées ?

 

Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde.  —  Bouddha

 

C’est la marque d’un esprit cultivé qu’être capable de nourrir une pensée sans la cautionner pour autant.Aristote

 

L’observation de l’univers est une chose, toutefois en pénétrant au-delà de l’univers observable, nous voyons qu’il existe différents niveaux de formations intelligibles toutes accompagnées de formes-pensées, qui cependant ne sont pas forcément perceptibles aux attitudes et à la vision du monde limitantes de l’être.   

Argüelles/South, Les Chroniques de l’histoire cosmique, Tome 1 : Le Livre du trône et des origines.

Laisser un commentaire


*