Événements mondiaux et planètes perdues – Partie 1

doublesphere

Les dissonances que nous expérimentons actuellement sur notre planète sont dues au fait que le rayon d’accélération du 13:20 atteint son pic de dissonance avec la fréquence artificielle de la civilisation dominante, le 12:60.

Les déséquilibres et les injustices que nous voyons aujourd’hui sur notre planète sont une répétition d’autres temps et d’autres mondes qui convergent à présent dans notre espace-temps actuel. De nombreuses espèces et intelligences variées sont impliquées dans ce processus.

Nous terminons une phase de nettoyage karmique qui renvoie à la destruction des civilisations de Maldek et de Mars ainsi que des mémoires de destruction de lieux comme l’Atlantide et la Lémurie. (Remarquez que les premiers cartographes de Mars ont nommé une zone Lémurie et l’autre Atlantide).

Nous nous sommes incarnés en ces temps pour aider à nettoyer le karma des ces mondes perdus.

Ce cycle particulier de nettoyage karmique a débuté en 3113 avant J.C. lorsq’une rupture s’est produite dans l’ordre mythique. Cette rupture est l’effet d’un rayon de basses fréquences (12:60) dirigé sur notre planète pour inséminer un programme de temps artificiel dans notre champ mental électromagnétique. T

Ce rayon de temps à basses fréquences a touché la ionosphère de la Terre en propageant une douche de projections qui se sont libérées dans le temps. Ces projections étaient destinées à nous consigner dans la croyance que la troisième dimension est l’unique dimension de la réalité. Ce rayon a contribué à notre amnésie spirituelle collective ainsi qu’à la perte de notre véritable identité en tant qu’êtres galactiques de quatrième et cinquième dimension.

Cette basse fréquence a été cristalliseé dans un système de croyances mis en place et renforcé par le calendrier grégorien de 12 mois et l’horloge de 60 minutes (pour ceux qui entendent pour la première fois parler de ce rapport 12:60 qui résume le paradigme du 12:60, cliquez sur ce lien pour en savoir davantage : http://www.youtube.com/watch?v=UVEnm-LZozU).

esclavage de l'argent

 

A ce moment-là, l’espèce humaine est entrée dans ce que nous connaissons sous le nom de « cycle historique » afin d’apprendre certaines leçons karmiques. Le nombre 13 et le féminin sacré ont été substitués par le 12. Le sort du temps artificiel était jeté pour une période de temps allouée où alors, le monde serait dominé par le patriarcat blanc qui imposerait ses croyances et vivrait comme si toute vie était créée pour lui afin qu’il la contrôle et l’utilise.

Dans la cosmologie de l’Enchantement du rêve, nous évoquons cette période comme le « vol du temps », un événement interplanétaire connu également sous le nom de l’effet Jupiter/Maldek qui nous ramène à des cycles toujours plus grands et à d’autres mondes.

Ce « vol du temps » est aussi connu sous le nome de « la Chute » (du sacré au profane). C’est ce qui crée la rupture entre les deux hémisphères de notre cerveau (Yin et Yang, nuit et jour, masculin et féminin). Lorsque ce « vol » se produisit, l’équilibre de l’égalité fut perdu et les énergies dominantes devinrent celles du cerveau gauche (masculin). Les grands gardiens ont mis la Terre en zone de quarantaine pour isoler ce problème et donner l’ooportunité aux humains de résoudre ces erreurs karmiques.

Mars (Peur de la mort)

mars1

La Prophétie du Télektonon de Pacal Votan nous permet d’identifier avec plus de précision ces différentes erreurs karmiques et d’analyser la situation mondiale depuis uen perspective cosmique au-delà de l’unique plan terrestre.

Le principe de connaissances anciennes formulé dans la Loi du temps et dans le Calendrier des 13 lunes fut ranimé par la prophétie du Télektonon qui distingue quatre planètes qui détiennent le karma à racheter : Maldek, Mars, Jupiter et Saturne.T

L’orbite de chacune de ces planètes maintient une fréquence ou un « pouvoir » particulier à racheter : le tabou du sexe (Maldek), la peur de la mort (Mars), la fausse spiritualité (Jupiter) et le matérialisme/cupidité monétaire (Saturne).

Maldek (ceinture d’astéroïdes) : le Sexe

maldek1

Ici, Mars et Maldek représentent deux planètes perdues (abusées) et Jupiter et Saturne sont les deux planètes dominantes (abusives). Gardez à l’esprit que nous vivons dans un « multivers » et que la description de ces planètes se rapporte également à une superposition de dimensions et d’autres mondes.

En utilisant cette cosmologie nous pouvons « lire » les événements dans le monde en les rapportant aux mondes perdus (voir la partie 2 de cet article).

La plupart des histoires qui font les titres de journaux peuvent être attribuées à une ou à une combinaison de ces influences. La surpopulation est liée au sexe. La prostitution est liée au sexe. La culture de la célébrité est aussi liée au sexe. La guerre se rapporte à la mort. Les armes font référence à la mort. Le temps artificiel se rapporte à la cupidité monétaire et à la fausse spiritualité. Le manque de respect envers la nature est d’abord lié à la fausse spiritualité (c’est-à-dire servir le dollar avant la nature). La destruction de la biosphère est liée en premier lieu à la cupidité monétaire. Les inégalités et la pauvreté sont fondées sur la cupidité des élites, etc…

En ces temps où nous sommes appelés à reconnaître les erreurs du passé qui ont mené à la destruction et l’oppression, nous devons corriger ces erreurs en reprenant notre pouvoir ; ce qui implique un virage collectif vers l’intérieur plutôt que vers l’extérieur. (Voir la partie 2 de cet article pour une description détaillée de ces événements mondiaux et des planètes perdues).).

left-brain-right-brain

Image par Boris Petrovic–Kin 205

Article posté le 22 juin 2012 sur le blog de Stephanie South  NS1.24.12.24: Serpent rouge cristal, Kin 25

Traduit par Véronique Aigle bleu planétaire le 2 janvier 2016 : NS1.29.6.21 : Tempête bleue lunaire, Kin 119

One Response

Laisser un commentaire


*